Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

L’activité sportive, votre nouveau médicament !(4/5)

Notre mode de vie dit « sédentaire » n’implique qu’un très faible niveau d’activité physique. Mais le corps humain a naturellement besoin d’être entretenu et développé. Quand on n’a pas ou plus l’habitude de faire du sport, quelle activité choisir ? À quelle fréquence ? Comment les plantes peuvent-elles nous aider à nous y remettre en douceur ? Un dossier à lire au pas de course !

Sport - Bouger

Trouver la motivation

Résistance à l’effort, et cardioprotecteur qui normalise les battements du coeur immédiatement après un effort physique intense. Cette racine améliore les performances et diminue les temps de récupération. Elle est d’autant plus appréciée des sportifs qu’elle n’est pas considérée comme dopante. La rhodiole est à prendre en cure de six à douze semaines. La maca, également considérée comme une plante adaptogène, peut être prise en poudre, dans les smoothies par exemple. On peut y ajouter de la spiruline et de la Chlorella, deux microalgues qui apportent des protéines, des minéraux et des vitamines pour la construction harmonieuse du muscle.

Au niveau du mental, l’éleuthérocoque peut soutenir et stimuler l’organisme en cas de fatigue et de faiblesse. On dit que cette adaptogène favorise l’envie de l’effort. Pour certaines personnes, la motivation viendra plus facilement dans le cadre de cours collectifs, alors que pour d’autres, il s’agira de pratiquer avec un ou une ami(e). « Si on savait comment inciter à...

; la reprise du sport, il n’y aurait pas autant de sédentarité ! », avoue Nicolas, préparateur sportif pour lequel les freins à la motivation sont très divers, avec notamment le manque de temps etla peur de se faire mal. Il préconise de miser sur la régularité, par exemple deux séances de sport d’une heure par semaine, pour rapidement ressentir des bienfaits : « Au bout de 4-5 séances on doit avoir un résultat : si déjà on se sent moins fatigué, moins essoufflé, ou qu’une demi-journée de jardinage passe s’en même s’en rendre compte, c’est gagné ! »

Pollution : peut-on faire du sport en ville ?

Une équipe internationale de chercheurs a évalué le rapport bénéfice/risque de la pratique du vélo ou de la marche dans un environnement pollué. Et les résultats sont plutôt en faveur de l’activité sportive. L’étude a révélé que seulement 1 % des villes du monde ont un niveau de pollution tel que les activités physiques en extérieur sont néfastes à la santé. Ils ont même étudié la durée : dans 99 % des villes, il est sans danger de faire du vélo jusqu’à deux heures par jour. On vous conseillera tout de même, quand c’est possible, d’emprunter une piste cyclable séparée de la route.

Smoothie vert pour mieux récupérer

Par Laurence Froidevaux, spécialiste de l’alimentation végétalienne et du sport.
Les épinards sont alcalinisants et riches en micronutriments. Le thé, le curcuma et la Chlorella sont riches en antioxydants et autres phytonutriments. Les graines de lin apportent des graisses oméga 3. Les épinards sont alcalinisants et riches en micronutriments. Le thé, le curcuma et la Chlorella sont riches en antioxydants et autres phytonutriments. Les graines
de lin apportent des graisses oméga 3.

Ingrédients
• 1 banane 
• 1 mangue 
• 1 tasse de fraises (ou fruits de saison) 
• 1 poignée d’épinard 
• 1 pincée de persil 
• 1 pincée de thé matcha 
• 1 c. à s. de graines de lin 
• 1 c. à c. de Chlorella
• 1 pointe de couteau de curcuma
• quelques dattes.

Méthode 
Mixer le tout au blender, avec un peu d’eau ou de jus de fruit.

Mode d’emploi
À prendre 30 à 90 minutes après le sport.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité