Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

L’extraction du gel d’aloès

Aloès

Il m’a fallu quelques années pour avoir le courage de couper les feuilles de mon aloès. Si vous êtes comme moi, vous vous demandez probablement pourquoi abîmer une si belle plante…

Nous nous occupons de la plante du mieux possible, puis de temps en temps nous faisons un prélèvement respectueux. « Respectueux » signifie que la plante doit d’abord avoir une grande quantité de feuilles disponibles, ce qui arrive en général au bout de trois ou quatre ans. Ne coupez pas avant !

  1. Sélectionner une belle et grosse feuille bien ferme à la base de la plante. Parfois, vous noterez que certaines feuilles basales sont en mauvais état, soit abimées par le contact avec le sol, soit jaunies, soit un peu flétries. Il ne faut pas les ramasser.
  2. Couper la feuille près de la tige centrale. Éliminer les zones dentelées présentes de chaque côté de la feuille à l’aide d’un couteau. Poser la feuille à plat et...
  1. la couper en deux longitudinalement (votre couteau doit être parallèle à la table). Racler ensuite la pulpe qui se trouve à l’intérieur. Attention à ne pas entamer la peau qui laisserait échapper un suc jaunâtre.
  2. Placer la pulpe dans un mixeur afin d’obtenir un gel d’une consistance homogène.
  3. Appliquer ce gel sur la partie enflammée, éventuellement accompagné d’huiles essentielles comme expliqué en page précédente (de 1 à 3 gouttes pour une noisette de gel).

Conservation
Le gel ne se conservera pas très longtemps et aura tendance à vite s’oxyder. Vous pouvez le garder quelques jours au réfrigérateur dans un récipient en verre avec un couvercle hermétique. Vous pouvez aussi congeler les restes de gel dans le bac à glaçons. Quand vous en avez besoin, sortez un glaçon d’aloès et laissez-le fondre à température ambiante. Appliquez le gel décongelé, mais encore bien froid afin de décupler l’effet rafraîchissant, sur un coup de soleil par exemple.

Quand l’aloès fait des petits

De temps à autre, vous verrez apparaître au pied de votre aloès mature un « bébé aloès » qui semble collé à la plante mère. Cette miniature est un plant à part entière avec son propre réseau racinaire. Afin de créer de nouveaux plants, il vous suffira donc de le prélever délicatement. Vous pouvez le faire « racines nues », c’est-à-dire sans la terre autour, pour ensuite le planter dans un petit pot rempli du mélange détaillé ci-contre. Plusieurs mini-aloès peuvent éclore chaque année, ce qui vous permettra de le multiplier rapidement. Si vous n’avez pas la place chez vous, faites-en profiter votre famille et vos amis !

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité