Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Hémorroïdes, quand c’est la crise

Fleur de calophylle inophyle

La dilatation anormale des veines de la zone anale, appelée crise hémorroïdaire, se traduit par une sensation de gêne ou des douleurs lancinantes. Si on différencie généralement les hémorroïdes internes des hémorroïdes externes, situées à l’entrée de l’anus, les symptômes sont proches: saignements, échauffements, douleurs... Tout comme les causes. La principale est à chercher du côté d’une congestion et stagnation circulatoire au niveau du petit bassin, elle-même conséquence d’un engorgement du foie ou d’un retour veineux insuffisant. Il faut intervenir sur la tonicité veineuse dans un premier temps, en prenant soin de travailler sur le foie et les surcharges toxiniques. La présence persistante de sang dans les selles ou d’hémorroïdes chroniques devra amener à consulter un spécialiste.

Faites-le vous-même
Lavement huileux décongestionnant

Décongestionnantes, veinotoniques, hémostatiques et cicatrisantes, les huiles essentielles (HE) vous soulageront rapide- ment et vous permettront de raccourcir considérablement la durée des crises. Vous pouvez utiliser la formule suivante de 3 à 7 jours de suite jusqu’à atténuation des symptômes. Moins efficace mais aussi moins invasif, un simple coton-tige est possible pour l’application interne. Si vos hémorroïdes ne sont qu’externes, vous pouvez utiliser le même mélange en onction locale 2 à 3 fois par jour.

Ingrédients  
• Une poire  auriculaire
• 20 ml d’huile  végétale de calophylle inophyle  ou, à défaut, de macadamia
• 2  gouttes d’HE de ciste ladanifère  (Cistus ladaniferus)
• 2 gouttes  d’HE de cyprès toujours vert  (Cupressus sempervirens)  
• 2 gouttes de lavande aspic  (Lavandula latifolia)
• 2 gouttes  d’hélichryse italienne  (Helichrysum italicum).

Préparation
1. Bien mélanger  l’huile végétale aux différentes huiles essentielles dans un  petit bol
2. Le soir au coucher,  après être allé à la...

selle si  vous êtes « du soir » et après la toilette, allongez-vous  sur le côté gauche, la jambe  droite légèrement repliée et  surélevée (l’inverse pour les  gauchers)
3. Aspirez le plus  possible du mélange dans la  poire auriculaire puis, une fois  remplie, appuyez légèrement  sur celle-ci, pointe vers le haut,  de manière à évacuer le surplus  d’air
4. Insérez délicatement  la poire dans l’anus, détendez- vous et appuyez doucement sur  la poire pour faire pénétrer le  mélange.
5. Utilisez le surplus en onction externe du pourtour  anal avec le doigt ou un coton, puis allongez-vous sur le ventre. 

Tisane hépatique et veinotonique

Prendre soin de sa fonction hépatique et des déchets métaboliques est central pour qui souhaite éviter les problèmes hémorroïdaires récurrents. En effet, un excès de déchets dans les systèmes circulatoires reliant l’intestin au foie (système porte, veine cave inférieure) favorisera la dilatation veineuse et la constitution d’hémorroïdes. Une tisane de plantes toniques hépatiques et de plantes veinotoniques permettra une action plus rapide sur les symptômes.

Ingrédients
• Vigne rouge  feuilles (30 g)
• Petit  houx racines (20 g)  
• Hamamélis feuilles (30 g)  
• Chrysanthellum (30 g),  chardon-Marie (30 g).

Préparation  
1. Mettre 1 c. à  soupe du mélange dans 125 ml  d’eau
2. Monter à ébullition,  éteindre et infuser 10 minutes  
3. Boire une tasse matin, midi et  soir pendant 10 jours.

Au quotidien

Quelques gestes préviennent la  crise hémorroïdaire.
• Évitez la sédentarité. Levez- vous régulièrement si vous  travaillez en position assise.
• Luttez contre la constipation  et la diarrhée chronique par  un réglage alimentaire et ne  restez pas à la selle plus que nécessaire car cela entraîne un  relâchement des muscles et  induit un afflux sanguin.
• En revanche, toutes les épices  ne sont pas irritantes. Les effets  varient d’une personne à l’autre,  et certaines épices comme  le fenugrec ou la cardamome  présent dans la cuisine indienne n’ont aucun impact sur les hémorroïdes.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité