Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Contrer l'herpès labial

Contrer l'herpès labial

On estime que plus de 10 millions de Français déclarent au moins un épisode d’herpès labial ou buccal chaque année. Ce qui n'est guère étonnant quand on sait que 90 % des adultes sont porteurs du virus qui déclenche l'affection. S'il n'a pas de conséquences graves sur la santé, le bouton de fièvre est désagréable, inesthétique et surtout contagieux (par contact direct). On se lave donc scrupuleusement les mains après l'avoir touché, et on évite les embrassades le temps de la cicatrisation. Pour ne pas aggraver la lésion, on fuit le soleil (ne jamais s'exposer sans protection sur les lèvres, même entre les poussées), on ne gratte pas et on ne décape pas avec des produits alcoolisés. Enfin, en cas de crise, on réagit au plus vite ! 

Faites-le vous-même

Remède d’urgence aux huiles essentielles

Dès les premières sensations (picotements, brûlure…), on fait confiance à cette recette à base d’huiles essentielles concoctée par Aude Anselmi, naturopathe et auteure de Naturopathie, le livre de référence pour se soigner au naturel (éd. Guy Trédaniel). Les huiles essentielles de niaouli et d’arbre à thé ont des propriétés antivirales et antibactériennes qui se conjuguent ici aux vertus cicatrisantes de la lavande vraie.

Ingrédients 

  • 25 gouttes d’HE de niaouli (Melaleuca quinquenervia cineolifera)
  • 25 gouttes d’HE d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia)
  • 25 gouttes d’HE de lavande vraie (Lavandula officinalis)

Préparation 

  1. Mélangez les huiles essentielles dans un flacon en verre fumé.
  2. Fermez hermétiquement et agitez.
  3. Déposez sur le bouton 2 à 3 gouttes de ce mélange six à huit fois par jour pendant deux à trois jours.

Variante 

Dans un bol, mélangez un peu d’argile verte en poudre avec de l’eau tiède jusqu’à obtenir une pâte. Couvrez le bouton de fièvre et laissez agir toute la nuit.

Traitement...

de fond en homéo

L’herpès labial est récidivant. Une fois le virus installé, il peut rester en dormance des mois (voire des années) et ressurgir à n’importe quel moment, notamment en cas de fatigue, de stress, lors d’une exposition au soleil ou pendant les règles chez la femme. Si l’on est sensible et que l’on souffre régulièrement d’herpès labial, on peut miser sur un traitement de fond à base de ­granules homéopathiques. En parallèle, ­évidemment, on soigne son hygiène de vie pour limiter fatigue et stress.

  • Sur le long cours Pendant les périodes à risque (changement de saison, épisodes de fatigue, baisse d’immunité), prendre une dose de Vaccinotoxinum 15 CH une fois par semaine pendant deux mois.
  • En cas de poussée Dès les premiers symptômes, une dose de Vaccinotoxinum 9 CH + Rhus toxicodendron 9 CH (trois granules toutes les heures) + Natrum muriaticum 9 CH (trois granules toutes les heures).

Variante 

La mélisse, utile pour accélérer la guérison de l’herpès labial, permet aussi d’espacer les récidives. On peut tout simplement la prendre sous forme de tisane (une cuillère à café de mélisse sèche par tasse), à raison de deux à trois tasses par jour, le plus régulièrement possible.

Ça passe aussi par l’assiette !

Pour limiter les poussées, on mise sur :

  • Les aliments riches en vitamine C (persil frais, agrumes, cresson, chou…) et en magnésium (céréales complètes, fruits secs, germe de blé…), parce qu’ils boostent le système immunitaire et parent ainsi les attaques du virus responsable de l’herpès labial.

  • Les aliments riches en lysine, tels le fromage, les œufs, la viande, les légumineuses, le soja… Plusieurs études ont mis en avant les capacités de la lysine, acide aminé essentiel, à prévenir les poussées d’herpès labial. On évite en revanche le chocolat, les noix et les graines, qui contiennent de l’arginine favorisant les crises.

À tester

La propolis compose un Baume actif aux propriétés antiseptiques et antibactériennes. À appliquer quatre fois par jour pendant dix jours pour accélérer la guérison.

Le zinc et le sélénium, couplés dans Ace sélénium zinc, sont deux oligo-éléments qui boostent le système immunitaire et aident à la ­cicatrisation.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité