Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Bien vivre l'allaitement

allaitement

Les bienfaits du lait maternel ne sont plus à démontrer : apport de bons acides gras au nouveau-né, renforcement de son système immunitaire, prévention des allergies, équilibrage de son système nerveux central…

L’association de nutriments prédigérés procure au lait maternel son statut d’alimentation idéale du bébé. En outre, allaiter protège la femme du risque de développer un cancer du sein. Sachant que les débuts sont parfois difficiles, on préconise si possible la mise au sein du nourrisson dès la première demi-heure après l’accouchement. Par la suite, plus il tétera, plus les seins de sa mère produiront du lait. Pour accompagner les femmes dans ce moment privilégié, certains aliments et végétaux se révèlent précieux. Cap sur nos recettes naturelles pour rester sereines en période d’allaitement.

Faites-le vous-même

Une tisane galactogène

La fatigue, une séparation avec le bébé pour la nuit ou la limitation du nombre des tétées peuvent engendrer une baisse de production de lait chez la maman. Toutefois, une insuffisance avérée de la lactation ne représente que de 1 à 5 % des cas. Ne vous mettez donc pas la pression et faites-vous confiance. Voici une recette de tisane de plantes galactogènes pour stimuler la lactation. A contrario, évitez la sauge, le persil, le cerfeuil, la menthe.

Ingrédients 

  • 10 g de grains de cumin
  • 20 g de fenouil
  • 2 fruits d’anis étoilé
  • 0,5 l d’eau de source

Préparation 
>
  1. Dans un récipient, mélanger les grains de cumin, le fenouil et l’anis étoilé.
  2. Déposer le tout dans une théière et verser l’eau bouillante.
  3. Laisser infuser cinq à sept minutes.
  4. Filtrer et boire deux à trois tasses pendant vingt-sept jours.

Faites-le vous-même

Un cataplasme anti-crevasses

Désagréments courants de l’allaitement, gerçures et crevasses sur les mamelons peuvent survenir avant que la mère ait trouvé la position idéale avec son enfant. Le miel d’acacia, connu pour ses propriétés cicatrisantes et sans danger pour le bébé, peut aider à soigner ce type de blessures.

Ingrédients 

  • 1 pot de miel d’acacia
  • 1 compresse stérile

Préparation 

  1. Déposer un peu de miel sur une compresse.
  2. Appliquer sur les mamelons entre chaque tétée.
  3. Renouveler l’opération autant de fois que nécessaire.

Autre astuce : La racine de consoude fraîche remédie également aux lésions du téton. Creuser un trou de la taille du mamelon dans le cœur de la racine puis l’appliquer en cataplasme entre deux tétées.

Les 4 conseils de La Leche League

Pour aider la jeune maman dans sa mise en route de l’allaitement et d’éventuelles difficultés qui surviennent, il existe en France de nombreuses consultantes en lactation certifiées*, des sages-femmes et des puéricultrices formées, ainsi que les groupes de soutien de La Leche League (LLL), dont voici les quatre conseils principaux :

  1. Trouver la position adéquate. Une bonne posture facilite la tétée, prévient les crevasses, évite les douleurs et permet au bébé d’obtenir la quantité de lait dont il a besoin. Il n’existe pas une seule façon de bien faire. La clé est d’être à l’écoute de son corps et de l’enfant, tout en se laissant le temps d’apprendre l’un de l’autre.

  2. Se faire confiance. Bien s’informer, s’assurer dans la mesure du possible des conditions de l’accouchement (choisir un établissement ouvert aux pratiques naturelles).

  3. Respecter autant que possible les besoins et le rythme du bébé. Mais un sein ou les deux à chaque tétée, c’est vous qui décidez.

  4. Bien manger et bien boire, pour se renforcer et améliorer la qualité de son lait. Plus d’infos sur www.lllfrance.org

* Par l’Association française des ­consultants en lactation (AFCL).

À tester

Calmosine allaitement est un complément alimentaire à base d’extraits de plantes, de ­biotine (vitamine B8) et de magnésium. Présentée en dosettes à ­emporter partout, cette solution buvable soutient la production de lait maternel.

Les ampoules d’eau de mer Quinton isotonique vont ­recharger l’organisme en ­minéraux et lutter contre la fatigue générée par l’allaitement.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité