EXCLUSIF - Accédez gratuitement à tous nos contenus durant la période de confinement.

Vous avez juste à créer votre compte ici

Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Faire passer les crampes

Crampe
Crampe au pied

On a tous déjà été victime d'une crampe. Au cours d'un effort, durant la période de grossesse ou en plein sommeil, cette contraction involontaire survient subitement. En plus d'étirer le membre contracté en respirant, buvez un verre d'eau et suivez nos conseils.

La douleur provoquée peut être intense. Déshydratation, augmentation de l'acidité, carence en minéraux… la tétanisation du muscle a plusieurs origines. Les crampes nocturnes, plus fréquentes chez les seniors, peuvent être favorisées par la prise d'alcool ou de médicaments (hypocholestérolémiants, hormones et antihistaminiques). Voici nos astuces pour les prévenir. 

Infusion détente au tilleul

La fleur de tilleul possède des ­propriétés ­antalgiques, anti­spasmodiques et sédatives qui peuvent diminuer la fréquence des crampes. Ainsi, par la détente du système nerveux, on réduit le risque de contraction ­musculaire vive. Pensez à en boire une tasse le soir lorsque vous êtes sujet aux crampes nocturnes comme le propose ­Christine Cieur dans son ouvrage Le Guide de la santé au naturel (éd. Terre vivante).

Ingrédients : • 2 cuillères à café de fleurs de tilleul • 1 grande tasse d’eau.

Préparation et mode d’emploi : Faites infuser pendant dix minutes les fleurs de tilleul dans 1 grande tasse d’eau bouillante. Buvez 2...

tasses par jour en prévention.

Massage chauffant et antalgique

En prévention, mais aussi pour soulager, les huiles essentielles antispasmodiques et décontractantes ­musculaires, telles que l’estragon et le laurier noble, associées à l’huile ­essentielle (HE) oxygénante de sapin baumier et à la gaulthérie couchée aux propriétés chauffantes et antalgiques, peuvent être d’une aide précieuse. L’aromathérapeute Dominique Baudoux les ­propose dans cette formule.

Ingrédients : • 2 ml d’HE de gaulthérie couchée • 2 ml d’HE d’estragon • 1 ml d’HE de laurier noble • 1 ml d’HE de sapin baumier • 4 ml d’HV de noisette.

Préparation et mode d’emploi : Déposer 4 à 6 gouttes du mélange sur la zone et masser plusieurs secondes, jusqu’à ce que l’huile pénètre dans la peau.

Prévenir les contractions avec l'alimentation

  • Manger varié et s’hydrater régulièrement avec des eaux riches en sels minéraux.
  • Faire une cure de lithothamne (gélule en poudre durant un mois), petite algue calcaire qui possède plus de 98 % d’éléments minéraux marins et neutralise l’acidité des cellules musculaires à l’origine de la crampe.
  • Se complémenter en magnésium pendant deux à trois mois à raison de 350 à 500 mg par jour. Prenez du chocolat, des légumes verts et des céréales complètes.
  • Penser au potassium en mangeant plein de fruits et de légumes.

Prévenir les contractions avec l’hygiène de vie

  • Bien s’échauffer afin de préparer l’organisme avant une pratique sportive.
  • S’étirer après l’effort et le matin au réveil (surtout les mollets, les cuisses et les orteils).
  • Relever le bas du corps en position allongée en glissant un coussin sous le matelas afin de favoriser le retour veineux.
  • Prenez quelques minutes par jour pour inspirer et expirer profondément afin de favoriser le relâchement des muscles.
  • Si les crampes persistent, cela peut cacher une autre pathologie (déséquilibre métabolique ou endocrinien). Il faut alors consulter un médecin.

À tester

Un médicament homéopathique à base de cuivre. Cuprum metallicum 7 CH convient surtout en cas de crampes des pieds et des mollets.

Un roll-on aux huiles essentielles pour dénouer les tensions au niveau des ­articulations et des muscles. SOS Aroma propose un gel ­aromatique à masser sur la zone tétanisée après un effort.

EXCLUSIF

Accédez gratuitement à tous nos articles
jusqu'à la fin de la période de confinement.

Connectez-vous pour lire les 78% restant de cet article

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité