Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Traiter les acouphènes au naturel

Traiter les acouphènes au naturel

Sifflements, tintements, grésillements ou encore bourdonnements… Bon nombre de personnes ressentent des sensations sonores internes alors qu'aucun bruit particulier n'en est à l'origine. Ces symptômes que l'on regroupe désormais sous le terme d'acouphènes seraient liés à des lésions indétectables des fibres nerveuses auditives. Contre ce problème, dont l'intensité est très variable selon les personnes, voici en traitement de fond, une tisane pour améliorer la microcirculation, ainsi que des exercices d'acupression.

Dans de nombreux cas, ces lésions sont provoquées par un environnement trop bruyant ou par le processus de vieillissement. Mais l'hypertension artérielle, un bouchon de cérumen, les otites moyennes ou certains médicaments, pris au long cours, peuvent en être la cause. Voici en traitement de fond, nos solutions naturelles.

Une tisane circulatoire

Trois plantes sont indiquées pour réduire les bourdonnements d’oreilles, car elles améliorent la microcirculation et l’oxygénation cérébrale : il s’agit du ginkgo biloba, de l’actée à grappes noires, de la petite pervenche. La diététicienne phyto-aromathérapeute Caroline Gayet préconise de les associer dans une tisane, pour soulager la gêne liée à ces bruits parasites.

Ingrédients 50 g de ginkgo biloba • 30 g d’actée à grappes noires (Actaea racemosa), • 20 g de petite pervenche (Vinca minor)

Mode d’emploi :

  1. Verser 2 cuillères à soupe du mélange dans 50 cl d’eau froide.
  2. Porter à ébullition pendant cinq minutes.
  3. Laisser infuser dix minutes à couvert.
  4. Filtrer et boire dans la journée. Faire une cure de trois semaines par mois pendant plusieurs mois jusqu’à amélioration notable.

Précaution : Cette tisane est déconseillée en cas d’antécédents de cancer ­hormonodépendant, trois jours avant une opération chirurgicale et en cas de traitement anticoagulant.

Exercices d’acupression

En médecine chinoise, les bourdonnements d’oreilles sont liés à une perturbation de l’énergie du foie, de la rate et à une déficience des reins. Cependant des points situés sur d’autres méridiens sont efficaces pour atténuer le ressenti des acouphènes.

  • On peut masser le point IG9 situé au niveau du centre de la petite saillie à l’entrée du conduit auditif externe. Il faut réaliser 5 pressions sur ce point après avoir appliqué sur la pulpe du doigt une goutte d’huile essentielle d’hélichryse italienne ou de lentisque pistachier.
  • On peut réaliser des pressions sur le point VG20. Il se situe au sommet de la tête entre les deux oreilles au niveau d’un petit creux. Des pressions sur le point VB20 situé sur la nuque sont aussi conseillées. On appuie sur ces deux points cinq fois en réalisant une pression douce sur le point VG20 et plus ferme sur le point VB20.

Quand la mâchoire fait mal

Des problèmes de dents et de tensions dans l’articulation temporo-mandibulaire (ATM), qui relie la mâchoire aux os temporaux du crâne, peuvent provoquer des bourdonnements d’oreilles. Cette articulation est en effet localisée près du système auditif et possède des ligaments et des connexions nerveuses en commun avec l’oreille moyenne. Ces troubles sont souvent temporaires et disparaissent en moins de six mois. Si la cause est confirmée, il faut laisser la mâchoire se reposer en limitant la consommation d’aliments durs et en limitant les grandes ouvertures. L’acupuncture, la physiothérapie, la kinésiologie ou l’ostéopathie ont fait leurs preuves dans ce domaine. Des exercices ciblés peuvent également favoriser la mobilité de cette articulation.

À tester

Gélules de magnésium Des études montrent que des carences en magnésium sont associées à une augmentation des acouphènes. Une supplémentation permet donc de réduire leur fréquence et d’améliorer les capacités auditives.

Tone Audition de New Nordic Ces comprimés contiennent du gingko biloba, du magnésium, de la baie de myrtille, de la racine de galenga et de la vitamine B3.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité