Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Jean-Marie Pelt, l'humaniste de la botanique

Jean-Marie Pelt

Il était de toutes les conférences et de toutes les prises de parole sur les plantes et l’écologie. Le départ du botaniste Jean-Marie Pelt, décédé le 23 décembre dernier, laisse un grand vide. Retour sur un parcours exceptionnel.

Ce qui frappait d’emblée chez Jean-Marie Pelt, biologiste et botaniste d’une grande érudition, c’était son humanisme doublé d’une capacité à se montrer aussi précis dans ses points de vue que contemplatif dans sa façon d’observer la nature. Lors d’une récente interview (cf. Plantes & Santé N°159), il nous avait lancés, comme une exhortation fondamentale : « La nature doit nous émerveiller », tandis qu’il regrettait que la plupart d’entre nous préfèrent s’enthousiasmer devant les nouvelles technologies. Peu après, dans le magazine La Vie, il précisait : « Après avoir appréhendé l’univers végétal d’un point de vue scientifique, je tisse aujourd’hui une relation plus affectueuse avec les plantes : leur seule présence me réjouit. »

Et c’est sans doute l’héritage le plus précieux qu’il nous laisse avec ses nombreux livres. Mais cet encyclopédiste du monde végétal avait aussi des talents de conférenciers, d’homme de radio, de télévision et, à l’écouter, on ne voyait plus tout à fait les arbres, herbes ou plantes médicinales de la même façon. Il évoquait par exemple la...

propension du dragonnier à devenir «totalitaire» et n’hésitait pas à comparer le développement des champignons au mouvement hippie ! Ou encore à évoquer les plantes séductrices, capables de recréer des phéromones pour attirer les insectes nécessaires à leur pollinisation. C’est à une sorte de leçon de vie qu’il nous conviait, démontrant comment souvent les plantes s’entraident, parfois sont en compétition, quoi qu’il arrive en perpétuelle évolution. Le chrétien qu’il était avait parfaitement su intégrer les théories de Darwin. Et toujours, il abordait et dévoilait la complexité de la nature avec simplicité et naturel. N’oublions pas non plus que, pharmacien de formation, il avait passé son agrégation sur les plantes médicinales en 1961. À ce sujet, il pointait non sans malice leur résistance face aux molécules de synthèse... Ne lui avait-on pas alors annoncé qu’il faisait partie de la dernière promo?

Ce fut tout le contraire qui arriva, avec d’abord la création d’un laboratoire de pharmacognosie et de nombreux voyages: au Maroc, au Togo, en Côte d’Ivoire, en Afghanistan, il étudie les médecines traditionnelles et découvre la pertinence de leurs remèdes à base de plantes. L’étude du végétal, Jean-Marie Pelt le concevait non pas derrière les murs d’un laboratoire, mais sur le terrain, en contact avec les changements de notre société.

Les questions environnementales étaient vite devenues une de ses grandes préoccupations. «C’est pour cela qu’il avait fondé en 1971 l’Institut européen d’écologie qu’il présidait encore aujourd’hui, rappelle Jacques Fleurentin. Il s’était opposé aux organismes génétiquement modifiés (OGM) et avait cofondé en 1999 avec Corinne Lepage et Gilles-Éric Séralini le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN) » dont il était le secrétaire général. Il avait aussi souvent dénoncé les pesticides et leurs conséquences néfastes sur les sols et sur notre santé. Enfin, ardent défenseur de l’écologie urbaine, il avait entrepris de végétaliser Metz, ville dont il fut l’adjoint au maire.

Certains ont d’ailleurs regretté qu’il ne s’engage pas plus politiquement dans l’écologie. Mais Jean-Marie Pelt était plutôt un homme de compagnonnage, comme en témoignait un de ses derniers livres écrit avec Pierre Rabhi, intitulé « Le monde a-t-il un sens ? ». Un titre qui résume finalement assez bien la quête d’une vie passée à mieux comprendre le vivant.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité