EXCLUSIF - Accédez gratuitement à tous nos contenus durant la période de confinement.

Vous avez juste à créer votre compte ici

Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Quelle huile essentielle d'encens pour méditer ?

encens

Substance sacrée, l’encens est sans doute la résine la plus connue dans le monde des croyants qui l’utilisent aussi bien pour des célébrations, des rituels que des méditations.

De la famille des burséracées, plusieurs espèces botaniques d’arbres se distinguent. On retrouve notamment l’encens d’Inde (Boswellia serrata) et l’oliban (Boswellia carterii), originaire de Somalie et d’Éthiopie, dont on distille les résines. Si ces deux espèces possèdent une composition chimique similaire, l’huile essentielle (HE) d’oliban est néanmoins la plus couramment utilisée pour ses propriétés antistress et la plus courante dans le commerce. On la privilégiera donc pour lâcher prise, se recentrer et méditer. Fermez les yeux. Inspirez et expirez profondément. Vous êtes prêt à entamer cette lecture en pleine conscience.

Le Boswellia carterii

Riche en pinène et limonène, molécules antistress et antidépressive, l’HE d’oliban est l’ingrédient à glisser dans ses formules aroma pour éclaircir les pensées et ­retrouver une paix intérieure. Elle reste néanmoins contre-indiquée pour les enfants de moins de 6 ans.

Bien l’utiliser

Pour lâcher prise avant le coucher

  • Dans un diffuseur à vapeur d’eau, déposer 6 gouttes d’huile essentielle d’oliban, 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang et 4 gouttes d’huile...
  • essentielle de marjolaine à coquilles. Diffuser dix minutes au moment du coucher pour faire cesser le bla-bla intérieur, oublier les soucis et s’endormir paisiblement.

Pour méditer en journée

  • Dans un roll-on de 10 ml, mélanger 30 gouttes d’HE d’encens carterii, 10 gouttes d’HE de patchouli, 10 gouttes d’HE de myrrhe amère, 45 gouttes d’HE de petit grain bigarade et 30 gouttes d’HE de mandarine verte. Compléter avec une huile végétale de noyau d’abricot. Assis confortablement, respirer ce mélange avant et pendant votre séance de méditation, lorsque vos pensées vous rattrapent. Cette formule stimule les aires limbiques et frontales du cerveau, favorisant le calme intérieur.

Pour développer son imagination

  • Afin de s’ancrer dans le moment présent tout en stimulant son inventivité lors d’un processus créatif (peinture, improvisation théâtrale, moment musical), déposer sur la mèche d’un stick inhaleur 10 gouttes d’HE d’encens, 3 gouttes d’HE de nard de l’Himalaya, 10 gouttes d’HE de bergamote, 2 gouttes d’HE de cannelle de Ceylan écorce. Respirer profondément par chacune des narines.

Ce que dit la science

  • Des chercheurs allemands ont montré une amélioration certaine de l’asthme bronchique chez des personnes ayant consommé de la résine de gomme de ­Boswellia serrata, connue en médecine ­ayurvédique indienne sous le nom de Salai guggal.
  • D’après une étude coréenne, ­masser de l’huile essentielle d’encens Boswelia carterii sur les mains favoriserait une diminution de la dépression et de l’anxiété chez des patients atteints de cancer en phase terminale.

Le saviez-vous ? Il n’est pas rare de trouver des « bâtons d’encens » bon marché faisant appel à la synthèse. Parfois, ces derniers sont juste trempés dans des ­solvants et des parfums synthétiques. Pensez à vérifier les étiquettes et privilégier une composition à base de poudre de bois ou de résine et sans en abuser car la fumée pollue l’air intérieur. Sinon optez pour la diffusion d’huiles essentielles qui, contrairement à aux encens, ne saturent pas l’air que l’on respire.

Le Boswellia serrata contre les crises d’asthme

L’huile essentielle d’encens d’Inde, en plus d’être utilisée pour prier Bouddha en Asie, a montré son efficacité sur l’essoufflement chez les personnes asthmatiques.

  • Pour calmer une crise d’asthme, mélanger deux gouttes de cette huile essentielle dans une noisette de lait pour le corps et masser le mélange sur la poitrine. Son effet anti-inflammatoire va diminuer l’essoufflement. À effectuer après obtention de l’accord de votre médecin.

EXCLUSIF

Accédez gratuitement à tous nos articles
jusqu'à la fin de la période de confinement.

Connectez-vous pour lire les 78% restant de cet article

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité