Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

L’huile essentielle de palmarosa : Antifongique calmant

 Palmarosa

On donne volontiers au palmarosa (cymbopogon martinii var.motia) le nom de géranium des Indes, tant sa fragrance rappelle celle de cette fleur de la famille des Géraniacées, si délicieusement parfumée. Pourtant, le palmarosa n’est pas une fleur, mais une graminée originaire d’Inde et du Vietnam. Leur unique point commun : un composé chimique qui leur donne leur note olfactive caractéristique, le géraniol. On utilise l’huile essentielle de palmarosa autant en aromathérapie qu’en cosmétologie et en parfumerie où elle remplace la rose, si onéreuse.

Utilisation

Pure !
Le palmarosa combat les infections  fongiques. À utiliser pure matin et soir sur et  sous les ongles atteints de mycoses, et entre  les orteils contre le « pied d’athlète ».

Massage
Le palmarosa soutient le système  immunitaire, lutte avec efficacité contre  les infections virales et bactériennes, stimule la régénération cutanée, régule  l’inflammation, relaxe et détend...
• Infections virales : rhume, bronchite, grippe... Diluez 5 gouttes de palmarosa  dans une cuillère à soupe d’huile végétale  de nigelle et massez le dos en insistant de  part et d’autre de la colonne vertébrale.
• Troubles cutanés : acné, eczéma, mycoses cutanées... Dans un flacon de  10 ml, mettez 30 gouttes de palmarosa,  puis complétez avec un macérat huileux de  millepertuis (action anti-inflammatoire).  Appliquez sur les zones concernées matin  et soir.
• Masque régénérant pour une peau terne ou mature...

. Dans un petit bol, mélangez  2 cuillères à soupe de gel d’Aloe vera et  2 gouttes d’huile essentielle de palmarosa.  Appliquez sur la peau et laissez poser  10 minutes avant de rincer.
• Contre des cheveux gras. Ajoutez 2 à  4 gouttes de palmarosa dans chaque  shampoing.

Diffusion
• La fragrance du palmarosa éloigne les moustiques, tout comme le géranium. Pour cela, diffusez de l’huile essentielle de palmarosa durant 5 à 10 minutes à l’aide  d’un diffuseur à verrerie, puis renouvelez  toutes les heures.
• Pour garder les moustiques à distance de  votre peau, versez 20 gouttes de palmarosa  et 10 gouttes de lemongrass dans un  flacon de 10 ml (idéalement en roll-on),  et complétez avec une huile végétale de  jojoba, qui ne laissera pas de sensation  grasse. Mélangez bien et appliquez sur  les mains, les avant-bras, les pieds et les  jambes, toutes les heures. Bain
• Les propriétés relaxantes du palmarosa et  son action sur la peau peuvent être mises à  profit dans le bain, à condition que celui-ci  ne soit pas trop chaud et que vous n’ayez  pas de problèmes cardiaques. • Stress, tensions physiques et nerveuses, peau terne... Mélangez dans le creux  de votre paume 5 à 7 gouttes d’huile essentielle avec une belle noisette de gel  douche ou une base neutre, puis incorporez  le tout à l’eau du bain. Et respirez ! Olfaction Le palmarosa est très apprécié des  parfumeurs grâce à ses notes fleuries et  suaves, proches de la rose si précieuse.  Le palmarosa vous rappelle que vous êtes  précieux, unique et vous donne l’envie de  vivre le moment présent.
• Prenez une respiration basse, lente et  profonde au-dessus du bouchon ou d’un  mouchoir sur lequel vous aurez déposé 1 à  2 gouttes d’huile essentielle.

Botanique
Le palmarosa pousse dans des régions tropicales. De la même famille que le lemongrass et les citronnelles, cette graminée peut atteindre jusqu’à 3 mètres de haut dans des conditions optimales. Ses longues feuilles fines sont très aromatiques. L’huile essentielle est extraite par distillation à la vapeur d’eau de l’herbe séchée, cueillie juste avant la floraison. Cent kilos de plantes séchées donnent entre 500 et 1 200 grammes d’huile essentielle.

Propriétés
L’huile essentielle de palmarosa est composée en grande partie (jusqu’à 90 %) de monoterpénols, un anti- infectieux à large spectre, dont 80 à 85 % de géraniol qui lui donne son odeur si caractéristique. Elle contient aussi presque 10 % d’esters (rééquilibrant du système nerveux), d’où ses propriétés relaxantes et antispasmodiques. L’huile essentielle de palmarosa est appréciée pour ses qualités cosmétologiques et anti-infectieuses, tant antivirale qu’antibactérienne et antifongique.

Contre-indications
On ne relève aucune toxicité à dose physiologique. Mais on l’évite par précaution autrement qu’en olfaction chez les enfants avant 3 ans. On l’évite également durant la grossesse à cause de ses propriétés utérotonique et stimulante hormonale. De manière générale, on évite de dépasser les doses conseillées. On ne l’applique pas sur les muqueuses ou dans les yeux et les oreilles, et on se lave toujours les mains après l’avoir utilisée.
Guillaume Gérault Naturopathe, nutrithérapeute et aromatologue, directeur de l’École française d’aromathérapie intégrative (www.efai.fr)

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité