Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Entretenir et régénérer la peau du visage

Géranium rosat bourbon

La beauté de la peau n’est pas uniquement l’affaire des spécialistes de la cosmétologie. C’est aussi l’affaire des soins aromatiques. Leur action en profondeur et en douceur redonne de l’éclat quand notre visage subit de multiples agressions tout au long de l’été.

Révèlatrice de notre passé, la peau est aussi le reflet de notre hygiène de vie actuelle. Pour en prendre soin dans sa globalité, il est important d'agir tant au niveau physique qu'émotionnel.
Fine et exposée quotidiennement aux agressions extérieures, la peau du visage mérite toute notre attention. En été, elle est davantage soumise à l’eau chlorée ou salée, à la chaleur et aux UV. Indispensables pour la vie sur terre, les rayonnements solaires provoquent également des dommages importants au niveau cutané. Très pénétrants, ils accélèrent le vieillissement cellulaire et peuvent favoriser l’apparition de cancers de la peau. C’est pourquoi il est indispensable de choisir les heures auxquelles on s’expose et le cas échéant, de se protéger avec des crèmes solaires adaptées. En complément, les soins aromatiques composés d’huiles essentielles (HE) et d’huiles végétales (HV) vont régénérer la peau en la nourrissant et en la réparant en profondeur. Partons à la découverte de ces plantes bienfaisantes pour une cosmétique intélligente qui prend soin de notre peau, mais aussi de nos états d'âme.

Pénétration en profondeur

La nature même des HE fait qu’elles ne se contenteront pas de rester uniquement en surface. Les petites molécules aromatiques liposolubles qui les composent vont traverser toutes les couches de la peau pour finir dans la circulation sanguine. Leurs zones d’action se situent dans les profondeurs du derme (couche sous l’épiderme). La rose de Damas, reine des fleurs et symbole de la beauté, nous livre une HE précieuse, maîtresse dans la régénération cellulaire et raffermissante tissulaire. Étant donné son très faible rendement, cette HE issue de la distillation des pétales d’une variété de rose cultivée en Bulgarie est vendue à un prix élevé. Néanmoins, son usage est économique puisque quelques gouttes seulement suffisent pour profiter du parfum envoûtant et des bienfaits en profondeur au niveau du derme. Véritable HE anti-âge, elle s’applique diluée dans un support végétal sélectionné pour en magnifier les effets. L’huile de rose musquée du Chili est un excellent choix pour favoriser l’action de cette HE. Toutes les deux sont par- fois confondues. Or la rose musquée du Chili n’a pas l’odeur de fleur puisque c’est une huile végétale extraite des graines du rosier mus- cat, arbrisseau poussant en Amérique du Sud. Riche en acides gras polyinsaturés (oméga 3 et 6), cette HV contribue au maintien de la souplesse des parois cellulaires. Elle atténue également les marques du temps comme les taches brunes et les cicatrices.

Pour ce duo HE et HV, la pénétration au niveau du derme est rapide. Par leurs actions sur le collagène et l’élastine, elles préviennent la formation des rides tout en gommant celles déjà existantes. Pour une action nourrissante renforcée, l’huile d’argan, très réputée au Maroc, a toute sa place. Elle restaure le film hydrolipidique protecteur de la peau et la pré- vient du dessèchement au fil des jours pour une hydratation durable.

Une action olfactive sur le système nerveux

Les huiles végétales sont de merveilleux supports naturels aux HE. L’huile de jojoba (aussi appelée cire) en provenance d’Amérique du Sud a une composition proche du sébum humain. Séborégulatrice, elle est appréciée tant des peaux grasses, mixtes que sèches. Très pénétrante, elle ne laisse pas de traces et s’utilise judicieusement comme une crème de jour. Grâce à sa grande stabilité, elle est peu sensible au rancissement. Elle permet ainsi aux autres huiles végétales plus fragiles comme celle de rose...

musquée et au macérat de carotte de se conserver plus longtemps. Ce dernier, de cou- leur orange foncé, est une source importante en bêta-carotènes aux propriétés antioxydantes très recherchées. Après une exposition au soleil, il prolonge le bronzage tout en prévenant le vieillissement cellulaire.

Notre peau se définit également comme étant une enveloppe protectrice sensible. Au cours du développement embryonnaire, le tissu appelé ectoderme se sépare en deux pour donner d’un côté l’épiderme et de l’autre,le neuroectoderme à l’origine du système nerveux. Le lien très fort entre la peau et le cerveau s’explique donc aussi par la biologie. Grâce aux nombreux muscles composant notre visage, nos expressions faciales reflètent notre état intérieur, que l’on soit apaisé, stressé ou bien en colère. Empiriquement, les expressions populaires telles que «être à fleur de peau», « être mal dans sa peau » ou bien encore « avoir les traits tirés» y font référence.

L’aromathérapie tire bien son épingle du jeu pour une cosmétique active et sensible. Les fragrances aromatiques ont une action reconnue sur le système nerveux et notamment au niveau du cerveau limbique, siège des émotions. En appliquant des HE sur la peau du visage matin et soir, on envoie un message aromatique à l’organisme par l’interface cutanée mais aussi par la voie olfactive. L’information est donc perçue de deux manières différentes, ce qui permet un accompagnement global.

Un test prolongé

L’HE de camomille noble, appelée aussi camomille romaine, possède des vertus contre le stress. Riche en esters, cette plante cultivée en France détend les tempéraments nerveux et ultrasensibles. C’est une HE idéale pour les peaux ayant tendance à rougir et qui sont rapidement agressées. Par son action calmante, apaisante et relaxante, le teint est plus lumineux, la peau plus détendue et les traits lissés.

L’autre HE sélectionnée est celle de géranium rosat de Madagascar. Elle équilibre autant la sphère nerveuse que le sébum, indispensable à la protection de la peau, qu’elle soit sèche, mixte ou grasse. Cette HE régulatrice s’adapte à vos besoins. En plus d’avoir une action tonifiante au niveau sanguin et lymphatique, elle détient des propriétés antibactériennes et cicatrisantes qui lui confèrent une place de choix au sein des synergies aromatiques. Pour les peaux matures, grâce à ses propriétés astringentes, elle resserre les tissus et complète ainsi à merveille l’HE de rose de Damas.

Les soins aromatiques sont à tester sur un mois au minimum. En effet, les cellules de la peau mettent environs 28 jours pour effectuer leur cycle de vie. Avec l'âge, le renouvellement cellulaire est de plus en plus long, il est aux alentours de 60 jours pour les peaux matures.Ce temps imposé par la nature est donc à prendre en compte dans l'observation des résultats.

Rougeurs

La couperose se définit  par des rougeurs situées  surtout au niveau du nez  et des joues, associées  à des petits vaisseaux  sanguins dilatés. Les  variations de température, l’exposition au soleil  et les émotions sont des  facteurs aggravants.

À faire

Appliquez matin et soir la  formule 1 en remplaçant la cire de jojoba  par l’huile végétale de  calophylle de Madagascar  (appelée aussi tamanu).  Cette HV favorise une  bonne circulation sanguine  et a des propriétés anti-inflammatoires. Associée à  l’HE de géranium rosat et  à celle de camomille, elle  apaise les peaux réactives.

Mes formules - Antirides et hydratantes

Avertissement  Les personnes ayant des terrains allergiques et  atopiques doivent être prudentes et effectuer un test cutané  sur une petite surface au préalable. Les huiles essentielles et les  huiles végétales peuvent être à l’origine de réactions allergiques,  de la même façon qu’un simple aliment.

1. Tous types de peaux, tout âge
Propriétés  Hydratante, apaisante, relaxante, régulatrice, prévient  l’apparition des rides, effet bonne mine.
HE de géranium rosat bourbon (3 gouttes) 
Pelargonium graveolens 
HE de camomille noble  (2 gouttes) 
hamaemelum nobile
Huile de jojoba, huile de rose musquée  
macérat huileux de carotte, à parts égales (QSP 10 ml)

2. Peaux sensibles et matures
Propriétés
  Identiques à la formule 1, plus action lissante,  raffermissante et nourrissante renforcées.

HE de rose de Damas (2 gouttes) 
Rosa damascena 
HE de géranium rosat bourbon (3 gouttes) 
Pelargonium graveolens
HE de camomille noble  (2 gouttes) 
Chamaemelum nobile
HV de rose musquée, HV d’argan
macérat huileux de carotte, à parts égales (QSP 10 ml)

Indications Soin aromatique pour le visage destiné à un usage quotidien afin de prendre soin de la peau en profondeur.
Préparation  Dans un flacon de 10 ml en verre teinté muni d’un compte- gouttes, verser les HE selon les quantités indiquées. Compléter avec les huiles végétales à parts égales. Voie cutanée  À l’image d’un baume pour l’âme, appliquer 6 gouttes de l’une des deux synergies matin et soir sur la peau du visage propre et sèche.
Contre-indications  Femmes enceintes ou allaitantes, enfants de moins de 6 ans.
Précautions  Il ne faut pas mettre d’HE sur les zones fragiles (narines, yeux, oreilles). En cas d’application accidentelle, rincer à l’huile végétale. Préserver les HE de l’oxydation en fermant bien les flacons.

L’eau florale de camomille,   l’indispensable de l’été

En cas d’exposition prolongée au soleil et au cas où, malgré les protections  anti-UV, votre peau a souffert (coups de soleil, boutons de chaleur...), pensez  à l’eau florale de camomille romaine. Autre produit de la distillation, les  eaux florales, appelées aussi hydrolats, contiennent un faible pourcentage de  molécules aromatiques hydrosolubles.

À faire
Vaporisez cette eau florale sur les zones concernées, une à quatre fois par jour  afin d’apaiser les tissus cutanés. Ne frottez pas, laissez l’eau florale en place.  Elle va s’évaporer rapidement. Dès la première application, les démangeaisons  et les sensations de brûlures sont apaisées. Très bien tolérée, même par les  peaux les plus sensibles, sa composition moléculaire la dote d’une propriété  anti-inflammatoire intéressante. Vous pouvez l’appliquer sur l’ensemble  du visage en toute sécurité sans crainte même au niveau des yeux. Elle est  d’ailleurs bénéfique pour les yeux fatigués, fragiles et facilement irrités. Astuce : conservez-la au frais afin d’augmenter la sensation rafraîchissante,  calmante et apaisante.

Un visage prêt pour les soins

Afin d’augmenter la pénétration des synergies aromatiques, il est conseillé d’éliminer régulièrement les cellules mortes restées en surface. Pour cela, un gommage doux réalisé une fois par semaine sera salutaire. L’argile blanche surfine, appelée kaolin, est riche en sels minéraux, dont la silice impliquée dans la synthèse du collagène et de l’élastine afin d’avoir une peau ferme et tonifiée. Bénéfique pour tous les types de peau, elle est très bien tolérée, même par les peaux sèches et sensibles.

À faire
Réalisez un lait argileux en mélangeant  une cuillère à café d’argile blanche avec  une cuillère à soupe d’eau minérale ou  d’hydrolat de camomille romaine, par  exemple. Répartissez ce mélange sur  l’ensemble du visage en effectuant de  petits mouvements circulaires, puis rincez  à l’eau florale ou minérale. Veillez à ne pas  agresser votre peau avec l’eau du robinet  parfois très riche en calcaire. Après ce  geste argilo-aromatique, votre peau est  instantanément plus lumineuse et douce  au toucher. Elle est prête à recevoir tous  les bienfaits des huiles essentielles et  huiles végétales.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité