Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Garder sa bonne humeur

Bonne humeur

Qui n’a jamais rêvé d’échapper définitivement à la mauvaise humeur en conservant humour et distance en toutes circonstances ? Même si, en général, les tracas de la vie quotidienne ont vite fait d’entamer notre sérénité, il est possible d’influer sur son humeur pour ne pas se laisser envahir d’énergies négatives la plupart du temps stériles.

Selon son tempérament et son éducation, la bonne humeur nous est plus ou moins naturelle. Certaines personnes semblent prendre tout naturellement la vie du bon côté, tandis que d’autres ont une plus grande propension à ne voir que l’aspect négatif des événements. Cependant, même les tempéraments les plus optimistes ont connu des périodes difficiles durant lesquelles le moindre désagrément met de mauvaise humeur. Et, à l’inverse, même les plus grincheux peuvent changer, devenir positifs et mettre de la distance avec les petits accidents du quotidien. Que ce soit pour modifier un état d’insatisfaction profond ou pour supporter les agressions ordinaires, un travail de relaxation est nécessaire qui peut être avantageusement complété avec les élixirs floraux du Dr Bach.


Il y a des jours comme ça, où l’on se lève du pied gauche, et les désagréments s’accumulent. On se cogne le pied en sortant du lit, il n’y a plus de café dans la boîte, une contravention nous attend sur le pare-brise, les klaxons fusent, on arrive en retard au travail, etc. Comment faire en sorte de garder sa bonne humeur malgré tout ? Dans l’urgence, l’élixir d’impatiente va permettre de se détendre et d’éviter de tomber dans l’énervement. On peut ensuite s’isoler dès que possible quelques minutes. Plutôt que de « péter les plombs » ou d’agresser son entourage le reste de la journée, respirer profondément en essayant de faire le vide dans sa tête est une bonne façon de se recentrer. Une fois le calme retrouvé, le plus important est de relativiser. L’événement à l’origine de la mauvaise humeur est la plupart du temps sans importance. L’humour et l’humilité sont dans ce cas de précieux alliés. Si pour autant garder son calme est trop difficile, et que la peur de craquer reste présente tant la pression est forte, l’élixir de prunier myrobolan aide à garder la maîtrise de soi et à retrouver sa sérénité.

Les grincheux

Certaines personnes semblent vivre dans une mauvaise humeur permanente. La plupart du temps, l’entourage s’est persuadé que c’est une question de tempérament et...

qu’il n’y a rien à faire. Le grincheux lui-même s’est construit une personnalité autour de ce trait de caractère. Il est maintenant catalogué comme le «râleur de service ». Pour sortir de ce personnage, il faut avoir conscience de son comportement négatif (ne pas penser que l’on a de bonnes raisons d’être énervé) et désirer profondément changer. La mauvaise humeur est dans ces cas-là difficile à déloger. Dans un premier temps, l’élixir de saule permet de ne plus rendre les autres responsables de nos petits malheurs et nous remet dans l’action pour ne plus les subir passivement. Dans un second temps, il faut s’astreindre avec discipline à envisager les événements sous un autre angle en cherchant systématiquement l’aspect positif d’une situation qui, normalement, aurait provoqué l’agacement. Pour aider le grincheux à changer, l’élixir de hêtre peut se révéler très utile. Il permet aux personnes qui ont du mal à supporter les autres, sont facilement irritées et passent leur temps à critiquer leur entourage, de retrouver tolérance et bienveillance envers autrui.
À l’inverse, il faut se méfier des gens toujours d’une bonne humeur excessive. L’humour est parfois utilisé pour cacher un profond mal-être. Dans ce cas, l’élixir d’aigremoine calme les tourments intérieurs afin de trouver une jovialité naturelle et authentique.

La mauvaise humeur chronique

Si l’on possède un tempérament plutôt optimiste et enjoué et que malgré cela, on remarque une mauvaise humeur de plus en plus fréquente, il est évident que quelque chose ne nous convient pas dans notre vie. Il faut alors tenter d’identifier le sujet d’insatisfaction qui nous met de méchante humeur et trouver des solutions pour y remédier. On peut commencer par calmer le jeu grâce aux élixirs floraux pour retrouver son calme. Quand on se sent à «  fleur de peau », toujours sur la défensive avec parfois le désir de faire payer à l’autre sa propre mauvaise humeur, l’élixir de houx apaise l’aspect réactif, voir agressif. Lorsqu’il s’agit davantage de mélancolie, avec un vague à l’âme persistant sans raison notable, et des idées noires qui arrivent à l’improviste, la fleur de moutarde, jaune comme le soleil, apporte gaieté, chaleur et luminosité pour traverser en douceur cet épisode momentanément sombre de la vie.
Enfin, méfiez-vous de la fatigue qui est bien souvent le déclencheur numéro un de la mauvaise humeur. Lorsqu’on se sent vidé, incapable d’agir tellement tout semble une corvée, l’élixir d’olivier aide à surmonter l’épuisement et à retrouver entrain et bonne humeur ! Cependant, si la fatigue est chronique, elle peut être la conséquence d’un fonctionnement inadapté. Dans ce cas, un travail plus profond pour se comprendre est à envisager.

Piquant et doux  à la fois

Qui s’y frotte s’y pique ! Les feuilles de houx (Ilex aquifolium) sont en effet munies d’épines acérées. Ce mécanisme de défense est développé par la plante pour ne pas être dévorée par les animaux. Mais plus les feuilles sont hautes et inaccessibles, plus elles sont rondes et douces. De même, cet élixir permet de prendre de la distance avec ce qui nous blesse pour apporter plus de douceur à notre ressenti. Si l’on se sent moins agressé, on agresse moins en retour. N’oublions pas que le houx est un ornement  traditionnel de Noël, symbole de joie, d’amour et de bienveillance !

Apprendre à rire ?

Selon des études cliniques menées à Bangalore (Inde) et à  l’université du Maryland (États- Unis), le fait de rire diminue la  quantité d’hormones du stress  (adrénaline, cortisol, etc.) dans  le sang, et stimule la sécrétion  des hormones du plaisir  (endorphines). Cette énergie positive et communicative qu’est le rire permet non seulement de changer son humeur en quelques minutes, mais apporte également une  bonne dose d’optimisme dans  les moments difficiles. Partant  du principe que le corps ne fait  pas la différence entre un rire  spontané et un rire forcé, un  médecin indien, le Dr Madan  Kataria a mis au point le yoga  du rire dans les années 1990.  Mais heureusement il n’a pas  l’exclusivité du rire libérateur !  www.laughteryoga.org/french 

 

Le jaspe sanguin

Comme son apparence nous l’indique (le vert, couleur apaisante, domine  le rouge, associé au sang  et à la violence), le jaspe sanguin diminue l’agressivité  et l’impatience au profit  d’un calme constructif en  favorisant l’action dans le  présent. Il soutient durant  les périodes de stress, et  apporte plus de sérénité et  d’unité. À raison de deux  gouttes sous la langue matin  et soir, cet élixir suscite  entrain et bonne humeur  dès le matin, tout en stimulant les terrains fatigués. 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité