Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Un artisan de la couleur végétale

Michel Garcia-Artisan de la couleur végétale

Passionné depuis les années 1990 par la couleur végétale, créateur du Jardin conservatoire des plantes tinctoriales, Michel Garcia développe désormais sa propre entreprise. Expert en colorants et teintures, il transmet ce savoir-faire à la fois ancien et moderne sans trahir son approche artisanale.

La couleur végétale, c’était mon jardin secret. Avant de créer Plantes et couleurs, je m’intéressais beaucoup aux travaux artisanaux liés aux plantes et je faisais mes échantillons maisons. Comme j’étais plâtrier, j’ai pu expérimenter la coloration des plâtres, domaine dans lequel on utilisait beaucoup d’acrylique à l’époque. J’ai eu envie de battre en brèche des clichés qui tiennent encore aujourd’hui, comme «les couleurs naturelles ne tiennent pas». Beaucoup de personnes ont une idée simpliste de ce savoir-faire, alors que cela demande une véritable technicité... Il faut respecter des proportions précises et bien connaître le végétal dont on va tirer la couleur. Réussir à faire un très...

beau rouge avec la garance n’est pas facile. La laque de garance, elle, m’est demandée par des luthiers. Ils savent que cela joue sur la sonorité de l’instrument. J’ai aussi mis au point une synergie de plantes, avec entre autres le symplocos (arbuste d’Asie), pour teindre la laine en un seul bain et éviter les nombreuses étapes qui compliquent le travail de cette matière.e fabrique aussi des encres, des pigments pour les artistes peintres. En fait, j’ai toujours été un peu chimiste, et c’est ce travail de mise au point, de formulation du colorant qui me plaît. Désormais, je peux aussi me consacrer à la recherche. Je travaille par exemple sur des extraits de rhubarbe qui absorbe les ultra-violets, et je cherche une application pour le textile. Enfin, je fais beaucoup de formations et j’accompagne les projets des personnes qui souhaitent cultiver des plantes tinctoriales et produire des couleurs végétales. C’est presque devenu une mode, on se rend compte qu’elles préservent notre santé et l’environnement. Pour moi, développer ce travail d’artisan est essentiel. Ce sont les artisans qui changent la société, ils sont toujours précurseurs.

À essayer. Créer sa propre teinture

Comment obtenir des couleurs d’origine 100 % végétale pour teindre de la laine, de la soie ou du coton ? Pendant deux jours, Michel Garcia vous éclaire sur la transformation des plantes tinctoriales. Il vous apprend par exemple à faire sécher les feuilles d’indigo, à en faire une poudre qu’il faudra mêler à de l’argile puis à de l’eau dans une cuve avant d’y faire tremper le tissu. Ces stages sont conçus pour des amateurs passionnés et des professionnels.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité