Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Quel romarin pour mon foie ?

Romarin

Romarin à verbénone ou à cinéole ? Romarin ABV ou à camphre ? En fonction du chémotype de la plante, les notes olfactives comme les propriétés thérapeutiques diffèrent. Le point pour savoir vers lequel se tourner suivant les effets – détox, anticrampe, anticellulite… – recherchés.

Son nom évoque la « Rose de Marie» ou, plus proche de son étymologie latine, la « rosée de mer ». Arbrisseau de la famille des lamiacées, le romarin (Rosmarinus officinalis) pousse à l’état sauvage sur tout le pourtour méditerranéen. Si l’on se fait plus précis quant à son origine géographique, en nous rendant soit au Maroc, soit en Corse ou en Provence, on constate que la composition de l’huile essentielle obtenue après distillation de ses rameaux sera très différente. En fonction du chémotype de la plante, non seulement les notes olfactives sont contrastées – clairement camphrées, pétillantes ou puissantes –, mais les propriétés thérapeutiques également. Ainsi, si vous souhaitez entreprendre une cure salutaire pour votre foie au moment du changement de saison, c’est plutôt vers le romarin à verbénone qu’il faudra se tourner, même si ce n’est pas sa seule indication.

Ce que dit la science

On a testé sur 20 jeunes volontaires l’influence de l’huile essentielle de romarin à cinéole alors qu’on leur demandait de réaliser des tests cognitifs (intervention sur des séries de nombres). Sans que l’objet de l’étude leur ait été précisé, ils ont été exposés à l’huile essentielle de romarin à cinéole pendant 4 à 10 minutes. Les résultats ont mis en évidence que plus la concentration de 1,8 cinéole dans le plasma sanguin était élevée, plus les scores cognitifs étaient bons. A contrario, plus la concentration en 1,8 cinéole était faible, plus les résultats cognitifs étaient mauvais.

En 2014, des...

chercheurs se sont intéressés à l’action antioxydante d’une huile essentielle de romarin peu camphrée et contenant du 1,8 cinéole. Ils ont étudié son action par rapport aux dommages hépatiques, dus notamment à des médicaments. Un traitement journalier a permis de normaliser les paramètres biochimiques indiquant les altérations du foie sur modèle animal.

Du romarin ABV pour détoxifier le foie

L’abréviation ABV que vous retrouverez sur l’étiquette indique que cette huile essentielle de romarin est riche en acétate de bornyle et en verbénone. Ces principes actifs, présents notamment dans l’HE corse, la rendent très efficace comme draîneur de la sphère hépato-biliaire. Ses indications iront de la détox saisonnière, permettant de soutenir l’activité du foie, à une insuffisance hépato-biliaire, que l’on peut retrouver dans des maladies comme l’hépatite. La présence de cétones fait qu’on ne peut la donner aux enfants qu’à partir de l’âge de 12 ans.

  • Pour un draînage profond du foie : mélanger, à raison d’un tiers pour chacune, l’HE de romarin ABV, l’HE de citron et l’HE de menthe poivrée. Mettre 2 gouttes du mélange sur un comprimé neutre ou dans une cuillère de miel et prendre le matin cinq jours sur sept pendant trois semaines. Refaire cette cure 4 fois par an à chaque changement de saison.
  • Détox du foie : 1 goutte d’HE de romarin ABV sur un comprimé neutre pendant une semaine, à renouveler 2 fois par an pour stimuler vos émonctoires.
  • Pour effacer la cellulite, ajouter dans sa crème pour le corps quelques gouttes d’HE de romarin et masser. En cas de toux grasse, 1 goutte sur de la mie de pain ou un comprimé neutre deux fois par jour vous aidera à évacuer le mucus.
Cette huile essentielle décontracturante s’utilise avec plus de précautions du fait de la présence notable de camphre. Elle est déconseillée aux femmes enceintes, aux enfants et en cas de tension élevée et d’épilepsie. Provenant notamment de Provence, elle est aussi anti-inflammatoire.
 
Bien l’utiliser :

Pour soulager des crampes ou des contractures musculaires, masser en mettant 2-3 gouttes dans un peu d’huile végétale (HV), 2 fois par jour. En cas de rhumatismes, elle réchauffe les articulations. Se masser le matin au réveil avec un mélange d’HV de calophylle ou d’arnica, associé à 3 % d’HE de romarin à camphre, 3 % d’HE de gaulthérie et 3 % d’HE d’eucalyptus radié.

Du romarin à cinéole pour dégager les voies respiratoires

L’huile essentielle de romarin à cinéole nous vient du Maghreb. On l’utilisera en premier lieu pour toutes les infections respiratoires avec encombrement. Sa molécule aromatique 1,8 cinéole a été étudiée aussi pour ses propriétés de tonique cérébral.

À savoir :

Pure, elle peut provoquer des réactions cutanées.

Bien l’utiliser :

Les sinusites, les bronchites, voire la grippe seront améliorées par ses propriétés anti-infectieuses. Prendre 2 gouttes dans du miel ou de l’huile d’olive 2 à 3 fois par jour selon la gravité. Pour relancer la pousse des cheveux et éliminer les pellicules, mettre 25 gouttes dans 100 ml de shampoing.

 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité