Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

L'huile essentielle de romarin camphré

Huile essentielle romarin

Auréolé de noms tels que l'encensier, l'encens du pauvre, l'herbes aux  couronnes, la rose des marins, tous aussi poétiques les uns que les autres, le romarin a été vénéré par les Egyptiens, les Grecs et les romains, qui voyaient en lui un symbole de l'amour et de la mort.

On lui prêtait le pouvoir de protéger des maladies, d’améliorer la mémoire et de retarder les effets de l’âge. La reine de Hongrie, qui en usait dans son eau de toilette, fut même demandée en mariage à l'âge de 72 ans grâce à lui, selon la légende...
Les différences de biotopes du romarin officinal engendrent des huiles essentielles de trois types chimiques, dont les propriétés et les indications ne doivent pas être confondues.La fragrance du romarin camphré médicinale s'accompagne de notes herbacées et vertes. ça sent la garrigue et le soleil de midi !

Utilisation

Bain
• Le romarin camphré fortifie, soulage les  douleurs et relance la circulation sanguine. Mélangez dans le creux de votre paume  5 à 7 gouttes d’huile essentielle (HE) avec  une belle noisette de gel douche ou dans une base neutre, puis incorporez le tout à  l’eau d’un bain pas trop chaud. Courbatures, rhumatismes, articulations douloureuses,  jambes lourdes... Rien ne lui résiste. À éviter  cependant si vous avez des problèmes  cardiaques.
• Un bain de pieds est souverain pour  délasser des pieds meurtris qui ont piétiné toute la journée. Préparez-vous une bassine d’eau chaude dans laquelle vous aurez  incorporé 5 gouttes de romarin camphré  diluées dans une belle noisette de savon  liquide.

Massage
• Le romarin camphré permet de calmer  les douleurs rhumatismales, musculaires  et articulaires. Faites couler dans le creux  de la main 3 gouttes d’HE et l’équivalent  d’une cuillère à café de...

macérat huileux  de millepertuis, puis massez les zones  douloureuses, des extrémités vers le cœur.  Elle est également idéale en massage des  chevilles vers les cuisses, avant le sport.

Bronchite aiguë, toux grasse
• Le romarin camphré est tonique, expectorant et mucolytique. Lorsque la toux  devient grasse, massez le haut du dos avec 2 gouttes de romarin camphré dans un peu d’huile végétale en massage, 3 fois par jour.

Jambes lourdes, varices
• Dans un flacon de 50 ml, mélangez  30 gouttes d’HE de romarin camphré,  50 gouttes d’HE de cèdre de Virginie,  50 gouttes d’essence de pamplemousse  et 20 ml d’huile végétale de calophylle,  puis complétez avec une huile végétale de macadamia. Appliquez l’équivalent  d’une cuillère à café chaque matin après  la douche sur une peau encore humide et  massez les jambes des chevilles aux cuisses.

Diffusion 
• On évite de diffuser des huiles essentielles riches en camphre.

Olfaction
• Le romarin camphré apporte force et  protection. En cas d’épuisement nerveux  ou lorsque l’on se sent seul face aux événements trop lourds à gérer, le romarin camphré est là. Prenez une respiration basse, lente et profonde au-dessus du bouchon ou d’un mouchoir sur lequel vous aurez déposé 1 ou 2 gouttes d’HE.

Botanique 

Rosmarinus officinalis camphoriferum est un arbuste feuillu qui peuple les maquis, garrigues et rocailles du bassin méditerranéen. Ses rameaux sont recouverts de feuilles vert foncé à revers argenté. Ses fleurs sont bleu pâle ou même lilas avec des taches violettes. Il a besoin d’un climat tempéré et s’il tolère le plein soleil, il n’aime pas être privé d’eau. Le romarin produit du camphre surtout en France et en Espagne. En Corse,il fabrique plutôt du verbénone, et au Maroc et en Tunisie du 1,8 cinéole.La distillation se fait au printemps et en automne. Les rameaux fleuris sont cueillis puis mis à sécher à l’ombre.

Propriétés

L’huile essentielle de romarin camphré est composée de 35 à 45% de monoterpènes qui stimulent la circulation sanguine et lymphatique et décongestionnent les voies respiratoires. On y trouve également 15 à 25 % de 1,8-cinéole, mucolytique et expectorant. Mais c’est pour ses 20 à 30 % de camphre qu’on la choisit. Le camphre est analgésique (il apaise les douleurs), relaxant musculaire et spasmolytique (il dénoue les spasmes). Cette huile essentielle est donc particulièrement appréciée en cas de crampes ou de courbatures, pour soulager les troubles circulatoires et les douleurs articulaires.

Contre-indications

À forte dose ou utilisé longtemps,le camphre est une molécule neurotoxique. Il est contre-indiqué chez les enfants de moins de 12 ans, pendant la grossesse et l’allaitement, ainsi que pour les personnes épileptiques ou allergiques. À utiliser par voie externe, ne pas ingérer, ne pas l’appliquer sur les muqueuses et se laver les mains après l’avoir utilisé.
Guillaume Gérault naturopathe, nutrithérapeute et aromatologue, directeur de l’École française d’aromathérapie intégrative (www.efai.fr)

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité