Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Faire peau neuve avec l’huile essentielle de carotte

Huile essentielle de carotte

Soin bonne mine par excellence et amie du foie, la carotte est l’alliée du printemps. Avec le retour du soleil, intégrez l’huile essentielle issue de ses graines dans votre rituel beauté, pour réveiller et préparer votre peau en douceur, sans perturber son équilibre. Découvrez également ses autres vertus, comme celle de régénératrice du foie, encore méconnue.

Moins populaire que le macérat de carotte utilisé pour arborer un teint halé tout au long de l’été, l’huile essentielle de carotte possède d’excellentes propriétés regénérantes sur les cellules cutanées, qui permettent de soigner et d’apaiser de nombreux troubles cutanés. Obtenue à partir des graines de la carotte sauvage ou cultivée, elle conserve une belle couleur ambrée mais ne contient pas de bêta-carotènes, contrairement au macérat.

On l’utilise aussi pour son pouvoir drainant, détoxifiant et régénérant hépatique. L’huile est donc bénéfique pour le foie et les reins, deux organes étroitement reliés à la peau puisque les problèmes d’épiderme sont souvent associés à un dysfonctionnement ou à une paresse du foie. La saison printanière offre l’occasion de revitaliser ces deux émonctoires pour éliminer les toxines accumulées pendant l’hiver.

Une peau préservée et apaisée

Douce et polyvalente, l’huile essentielle de carotte convient à la fois aux peaux grasses, sèches et mixtes. Sa richesse en sesquiterpénols et en sesquiterpènes limite les risques d’irritations, de même que les allergies au niveau cutané.

Bien dotée en composés antioxydants, elle ralentit le processus de vieillissement, la formation de rides et de taches brunes. Elle active la régénération de l’épiderme, ce qui va l’assouplir et le rendre plus doux, mais aussi apaiser les brûlures légères. S’ajoute à ces vertus son action anti-inflammatoire et drainante, qui fait merveille pour lutter contre l’eczéma, l’acné, les furoncles, les dartres.

À faire : pour une formule à visée apaisante et régénérante, mélangez 10 gouttes d’huile essentielle de carotte et 20 gouttes d’huile essentielle de lavande fine dans 30 ml de macérat de calendula ou une huile d’amande douce, et appliquez sur la zone touchée, trois à quatre fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.

En cas de brûlures, vous pouvez remplacer le calendula par du macérat huileux de millepertuis. La lavande permet d’atténuer l’arôme marqué, terreux et boisé de l’huile essentielle de carotte. Ces deux formulations sont réservées aux adultes et aux adolescents.

Pour les peaux mature

Sa capacité à contracter et tonifier les tissus cutanés et améliorer leur élasticité la rend tout indiquée pour soigner la couperose, mais aussi les rides et ridules des peaux matures.

À faire : dans ces cas, on applique, sur une peau nettoyée, 7 gouttes d’huile essentielle de ciste ladanifère, 7 gouttes d’huile essentielle de carotte et 10 gouttes d’hélichryse italienne dans 30 ml d’huile de jojoba. Cette synergie peut être aussi utilisée pour prévenir l’apparition de taches brunes liées au vieillissement cellulaire, en remplaçant l’huile de jojoba par l’huile d’avocat.

Cette huile est bien absorbée par la peau, et lui apporte une hydratation optimale. Pour les mêmes effets, on peut ajouter une goutte d’huile essentielle de carotte et une goutte d’huile essentielle de céleri dans une noisette de sa crème de jour, de nuit ou dans un masque.

Régénérer et protéger son foie

La teneur en carotol – molécule qui confère à l’HE de carotte une grande partie de ses propriétés thérapeutiques – est plus élevée dans les graines de carotte sauvage que dans celles de carotte cultivée. Cette distinction est surtout intéressante si on souhaite profiter de ses bienfaits sur la sphère hépato-biliaire.

Ce composé, en association avec les alcools oxydes, possède une puissante action régénératrice, détoxifiante et protectrice. Cet effet contribue à stimuler le foie en régulant la sécrétion de bile et améliore par conséquent le fonctionnement des voies biliaires. Elle restaure les fonctions hépatiques déficientes en cas de cirrhose, d’insuffisances hépatiques modérées ou de foie fatigué. Une activité hépatoprotectrice confirmée par des recherches scientifiques récentes.

À faire : pour bénéficier de son action sur le foie, utilisez un mélange de 30 gouttes de camomille romaine, 10 gouttes de carotte et 30 gouttes d’estragon dans 15 ml d’huile de noisette. Masser la zone du foie avec 4 gouttes du mélange trois à quatre fois par jour.

L’utilisation par voie interne est possible (sur avis médical toutefois), à raison d’une goutte sur un comprimé neutre ou un peu de miel avant le repas pendant trois semaines.

Une huile essentielle peut aussi être issue des ombelles florifères de la carotte sauvage. Plus rare, cette dernière a fait l’objet de recherches prometteuses parues en 2017, qui ont démontré son activité antitumorale contre le cancer de la peau mais également sur les tumeurs cutanées bénignes.

Elles ont également mis en avant son potentiel antimicrobien, antibactérien et antifongique, notamment sur le Candida albicans et la bactérie Escherichia coli, grâce à des composés comme l’alpha-pinéne et l’acétate de géranyl. De nouvelles pistes thérapeutiques à explorer dans le cadre des traitements de ces infections chroniques et souvent récidivantes.

Précautions d’utilisation : l’huile essentielle de carotte est déconseillée chez la femme enceinte, aux enfants de moins de 6 ans ainsi qu’aux aux personnes hypertendues, en interne comme en externe. Avant utilisation, il est recommandé de la tester en versant deux gouttes au creux du coude. L’HE de céleri étant photosensibilisante, il faut éviter toute application avant une exposition solaire et attendre six heures avant de s’exposer au soleil.

 

Sources

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25856705

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18606215

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19551729

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21299130

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28073348

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29737890

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité