Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Huile essentielle de gingembre : De l'énergie, mais pas que !

Huile essentielle de gingembre

Le gingembre (Zingiber officinale) est utilisé depuis plus de 5 000 ans, autant dans la cuisine que dans les soins. Originaire d’Asie, on le trouve dans toutes les régions tropicales où il est cultivé pour servir de condiment. Il occupe une place très importante dans la médecine ayurvédique (indienne) ainsi que dans la médecine traditionnelle chinoise, et fait son entrée dans la médecine traditionnelle occidentale un siècle avant notre ère. Si cette racine est connue pour tonifier et stimuler la libido, son huile essentielle a aussi bien d’autres qualités.

Utilisation

Pure

• L’huile essentielle de gingembre fera merveille sur une piqûre d’insecte. Appliquez une trace sur la piqûre autant de fois que nécessaire pour calmer la douleur.

Massage

Contre les courbatures mais aussi l’arthrite, l’arthrose et les rhumatismes, déposer dans le creux de la main 3 à 5 gouttes d’huile essentielle et l’équivalent d’une cuillère à café de macérat huileux de millepertuis (qui calme les inflammations musculaires) et masser les zones douloureuses, des extrémités vers le cœur. On peut aussi préparer un mélange par avance en versant 250 gouttes dans un flacon de 100 ml avec du macérat huileux de millepertuis.

Pour une jolie peau, ajouter 1 petite goutte dans la crème de jour tous les matins afin de réduire les rougeurs, revitaliser la peau, améliorer son renouvellement et freiner son vieillissement.

• Troubles digestifs, gaz, ballonnements, spasmes abdominaux, constipation, manque d’appétit... Mélanger dans le creux de votre main 3 gouttes d’huile essentielle de gingembre avec une huile végétale et masser le ventre...

dans le sens du transit (le sens des aiguilles d’une montre). On peut aussi prendre 1 goutte dans une cuillère à café d’huile d’olive.

• Chute de cheveux, cheveux fins et atones. Ajouter 3 gouttes dans votre shampooing ou 100 gouttes d’huile essentielle de gingembre dans une bouteille de 200 ml de shampooing. Frictionner longuement avant de rincer. Attention aux yeux.

En diffusion

La fragrance du gingembre est piquante, épicée, un peu citronnée. Voici quelques propositions :
Avec des malades à la maison : 3 gouttes de gingembre et 5 gouttes d’orange douce.
Pour une ambiance méditative : 2 gouttes de gingembre et 5 gouttes de bois de cèdre.
Pour une soirée festive : 3 gouttes de gingembre et 1 goutte de lemongrass ou de litsée citronnée.

Dans le bain

• L’huile essentielle de gingembre est tonifiante, immunostimulante et expectorante. En cas de frilosité, de fatigue, d’infection virale ou de bronchite chronique, prenez un bain chaud (entre 37 et 39°) dans lequel vous incorporez 5 à 7 gouttes d’huile essentielle préalablement mélangées avec une noisette de gel douche ou dans une base neutre. À ne pas faire si vous êtes épileptique ou si vous prenez des anticoagulants.

En olfaction

• Stimulante et gaie, la fragrance du gingembre redonne de l’appétit et de la joie de vivre. Elle aide à retrouver de l’optimisme et de la confiance afin d’avancer dans ses projets avec envie et plaisir. Prenez une respiration basse, lente et profonde au-dessus du bouchon ou d’un mouchoir sur lequel vous aurez déposé une goutte d’huile essentielle.

Botanique

De la famille des Zingibéracées, le gingembre est originaire d’Asie. Cette grande herbe vivace à longue tige porte des feuilles linéaires (très étroites) et lancéolées (en forme de lance), ornées de fleurs blanches ou jaunes. Mais c’est son rhizome, sa partie souterraine, que l’on trouve facilement en magasins. On le distille pour en extraire une huile essentielle.

Propriétés

Composée essentiellement de sesquiterpènes (environ 70 % dont 30 % de zingibérène), de monoterpènes et d’arylalcanes, l’huile essentielle de gingembre est puissamment antioxydante, antalgique et anti-inflammatoire. Elle stimule l’immunité, la digestion, la libido, la circulation sanguine... Anti-nauséeuse reconnue, elle est aussi apéritive (stimule l’appétit), carminative (favorise l’expulsion des gaz intestinaux) et légèrement laxative (stimule l’évacuation des selles). Antispasmodique, elle calme la toux en la rendant efficace (expectorante). Actuellement, les études démontrent in vitro un effet prometteur dans le traitement de certains cancers.

Contre-indications

On déconseille l’huile essentielle de gingembre pour les enfants de moins de 6 ans et durant la grossesse, sauf en olfaction. Elle ne présente pas de toxicité à dose physiologique, mais comme elle peut être irritante pour la peau et révulsive (amène un afflux de sang à un endroit donné), il convient de toujours la diluer. Il est préférable que les personnes prenant des médicaments anticoagulants évitent de l’utiliser autrement qu’en olfaction. Il ne faut pas l’appliquer sur les muqueuses.

Guillaume Gérault
Naturopathe, nutrithérapeute et aromatologue, directeur de l’École française d’aromathérapie intégrative (www.efai.fr

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité