EXCLUSIF - Accédez gratuitement à tous nos contenus durant la période de confinement.

Vous avez juste à créer votre compte ici

Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Répondre au changement de manière créative

Carottes

Qu'il est compliqué de changer ! Pourtant, cultiver un potager revenant à se confronter au vivant, nul doute que nous y serons amenés. Il est contre-productif de rester figé dans ses choix premiers, mieux vaudra répondre au changement de manière créative, voilà ce à quoi nous invite la permaculture.

S’il est une donnée que nous ne pouvons heureusement pas maîtriser par avance, c’est bien la météo ! Que faire quand on a réservé une belle place dans son potager aux délicieux mais exigeants légumes-fruits de la ratatouille et que l’été ne semble pas décidé à s’installer, mettant à mal aubergines, tomates, poivrons et autres courgettes ? On pourra bien sûr s’agripper et, à grands renforts de traitements naturels et de protections diverses, chercher coûte que coûte à récolter des fruits dont la saveur, faute d’ensoleillement suffisant, risque de ne pas être au rendez-vous.

On peut...

aussi plus simplement et plus raisonnablement changer ses plans. Est-ce si important après tout si cette année nous ne pouvons récolter en quantité de quoi mitonner de délicieuses ratatouilles quand l’inépuisable diversité des espèces potagères nous permet encore de réagir ? En juillet, il est encore temps de semer des carottes, des betteraves, des chicorées, des choux chinois et combien d’autres encore ! Sachons nous montrer créatifs, nos jardins n’en seront que plus résilients.

Le geste du mois : semer en été

De mars à octobre, il y a toujours un semis possible au potager. Quel que soit le moment, la règle du DAGASAC s’applique systématiquement :

  • Décompacter si possible sans retournement de sol.
  • Amender en petite quantité mais régulièrement avant chaque nouvelle culture.
  • Griffer pour briser les mottes.
  • Affiner avec le râteau afin d’obtenir un lit de semence régulier.
  • Semer bien sûr !
  • Arroser copieusement pour bien réhydrater les semences.
  • Couvrir avec des déchets de tonte ou un voile de forçage pour protéger le semis jusqu’à la levée.

EXCLUSIF

Accédez gratuitement à tous nos articles
jusqu'à la fin de la période de confinement.

Connectez-vous pour lire les 78% restant de cet article

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité