Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Utiles, ces mauvaises herbes

champs de mais

Laisser la nature reprendre ses droits… jusqu’à un certain point : l’idée fait son chemin, même dans l’agriculture industrielle. « Il est temps de jeter un nouveau regard sur une approche intégrée et holistique de la gestion des nuisibles et adventices », explique Antonio DiTommaso, professeur de sciences agricoles et auteur d’une étude sur le sujet. On y apprend que laisser pousser quelques « mauvais laiterons » dans un champ de maïs peut limiter les pertes liées à la pyrale du maïs : le laiteron abritera des pucerons dont le nectar attirera et nourrira des guêpes parasitiques qui détruiront à leur tour les œufs des trichogrammes… On pourrait assister au retour de ces méthodes écosystémiques, « au moment où nous ne pouvons plus dépendre uniquement des pesticides et OGM », explique DiTommasio.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité