Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Champignon et mucoviscidose

champignons

Des chercheurs français ont mis en évidence l’action bénéfique d’un extrait de champignon Lepista inversa sur des patients atteints de mucoviscidose. En effet, environ 10 % des maladies génétiques rares comme la mucoviscidose induisent un changement dans la séquence ADN des patients. Cela entraîne un arrêt prématuré de la synthèse des protéines issues des gènes altérés et donc leur incapacité à assurer leur rôle au sein de l’organisme. L’étude a montré la capacité du champignon à restaurer l’expression de gènes humains présentant des mutations sur des cellules en culture. Selon Fabrice Lejeune, chercheur à l’Inserm, « cette découverte est porteuse d’espoir, car ce champignon est très courant », notamment en Île de France. Attention toutefois : ce champignon possède un sosie toxique, Clitocybe amoenolens. Bien qu’il reste encore de longues étapes à passer pour aboutir à l’obtention d’un médicament, l’association Vaincre la Mucoviscidose se félicite de cette étude « très encourageante ».

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité