Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Des nouvelles positives pour l’agriculture bio

agriculture bio

Le gouvernement a récemment annoncé un soutien public d’1,1 milliard d’euros sur cinq ans pour favoriser la conversion des exploitations agricoles en agriculture biologique. L’objectif étant de faire passer de 6,5 % à 15 % la part des de terres cultivées en bio d’ici à 2022. Cette somme représente une augmentation de 62 % par rapport au précédent plan « Ambition bio » et aura pour but d’encourager la conversion des terres, pour répondre à la demande croissante des Français. Parallèlement, les députés européens ont adopté un nouveau règlement pour l’agriculture biologique autorisant « la reproduction végétale de matériel hétérogène biologique ».
Autrement dit, cela autorise enfin la commercialisation des semences traditionnelles ou paysannes, mettant fin dans le même temps à la mainmise des grands groupes semenciers comme Monsanto. Enfin, une enquête réalisée par la Fédération nationale d’agriculture biologique (FNAB) auprès de 2 500 agricultrices bio a mis en avant le rôle important des femmes dans la bio. Plutôt jeunes (45 ans) et diplômées (89 % ont un diplôme supérieur ou égal à BAC+2), elles jouent un rôle prépondérant dans la gestion de la ferme et sont très engagées, malgré les difficultés rencontrées. Un avenir meilleur semble se dessiner pour l’agriculture biologique française.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité