Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

La HAS vote pour le déremboursement de l'homéopathie

Homéopathie

La haute autorité de santé a donc rendu son avis : dévoilé par le journal Libération avant l’annonce officielle prévue pour le vendredi 28 juin, elle recommande à nouveau de ne plus rembourser les médicaments homéopathiques.

La commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé aurait voté mercredi à la majorité (une seule voix contre) en faveur du déremboursement des pastilles blanches. Une information confidentielle révélée deux jours avant la date officielle, provoquant l’indignation des homéopathes, qui restent toutefois mobilisés.

Une mesure pas encore définitive

Cette décision de la HAS en faveur du déremboursement suit l’avis provisoire remis au mois de mai aux laboratoires Boiron, Lehning et Weleda. Les interventions de ces deniers, n’auraient donc pas suffit à convaincre les experts de l’efficacité de la thérapeutique, pour justifier d’une prise en charge par la Sécurité sociale.

Toutefois, les homéopathes gardent espoir puisque ce vote effectué par la HAS ne constitue pas une mesure définitive. En effet, suite à la publication officielle de cette décision, ce sera à la ministre de la santé Agnès Buzyn de trancher sur la poursuite ou non, du remboursement de l’homéopathie. Une conclusion qui semble pourtant déjà compromie, cette dernière ayant affirmé à plusieurs reprises qu’elle suivrait l’avis de la commission de la transparence de la HAS. Le docteur Scimeca, Président du Syndicat de la Médecine Homéopathique (SMH), espère quant à lui "une décision politique qui réponde aux trois quarts des Français qui se disent attachés à l’homéopathie et satisfaits de ces produits" a-t-il déclaré sur France Info. Quoi qu’il advienne, le médecin promet que les homéopathes continueront "de réfléchir et d’être force de proposition". Les laboratoires invoquent de leur côté, pour défendre leur cause, les conséquences potentielles sur l’emploi d'un déremboursement de l’homéopathie.

Les pro-homéopathie se mobilisent

Après avoir lancé la campagne médiatique « Mon homéo, mon choix », ainsi qu’une pétition qui revendique aujourd’hui plus d’un million de signatures, les différents laboratoires, homéopathes et défenseurs de la thérapeutique restent plus que jamais mobilisés. Ils ont appelé à un rassemblement des manifestants, sur l’esplanade des Invalides à Paris, et place de la Comédie à Lyon, ce vendredi 28 juin à 10h30.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité