Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Un verger intelligent pour limiter les pesticides

Les pommiers résistants pour piéger les pucerons.

Fini les champs uniformes aux rangées répétitives de pommiers ou de poiriers. Dans la Drôme, l'Institut national de recherche en agronomie (Inra) compte sur la biodiversité pour optimiser la production de fruits sans utilisation de produits chimiques. Les chercheurs ont ainsi inauguré un verger diversifié en cercles pour permettre aux arbres de s'entraider dans la lutte contre les maladies, les champignons et autres ravageurs. La forme ronde est destinée à rendre difficile l'accès aux arbres du centre par les bioagresseurs. À l'extérieur, une barrière végétale se compose d'arbres hauts et d'arbustes bas servant de gîte pour les rongeurs et les oiseaux. La seconde rangée est faite de plantes-pièges pour les pucerons : des pommiers résistants. Viennent ensuite les figuiers, noisetiers, grenadiers, néfliers, kakis et framboisiers pour empêcher la migration des feuilles mortes des pommiers. Car la tavelure, l'une des maladies du pommier, se transmet par les feuilles tombées au sol. Les rangs suivants alternent abricotiers, pêchers, pruniers, dont les variétés sont peu sensibles aux ravageurs. Entre les rangs, la luzerne fertilise le sol grâce à l'azote qu'elle capte et transmet au sol, évitant ainsi le recours aux engrais chimiques. Un hectare et demi a été implanté et les premiers fruits sont attendus pour 2020.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité