Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

La migration des fleurs sauvages inquiète les chercheurs

La migration des fleurs sauvages inquiète les chercheurs

Les humains et les animaux ne sont pas les seuls à devoir s’adapter au changement climatique. C’est aussi le cas des fleurs sauvages. Au Royaume-Uni, elles remontent vers le nord plus vite qu’on ne le pensait. À l’étude depuis cinq ans par des milliers de citoyens volontaires britanniques, ces évolutions ont montré que l’espèce d’orchidée Dactylorhiza praetermissa, observée jusqu’alors dans le sud du Royaume-Uni, pousse désormais dans le nord du Yorkshire. L’ophrys abeille (Ophrys apifera) et l’orpin âcre (Sedum acre) ont été repérées en écosse alors qu’elles étaient jusqu’ici implantées au sud de l’Angleterre. Un phénomène jugé inquiétant par le Dr Trevor Dines, botaniste de l’ONG Plantlife, car certaines espèces alpines ou arctiques qui poussent déjà dans les régions les plus au nord pourraient échouer à trouver un autre refuge.

Dans National Plant Monitoring Scheme, mars 2020.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité