Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Les invasives corses font de bonnes huiles essentielles

Séneçon

Un programme de recherche ambitieux a été lancé par l’université de Corse Pascal-Paoli à Corte et présenté début juin à l’occasion des journées Phyt’arom de Grasse. L’Île de Beauté étant confrontée à la prolifération de certaines plantes invasives, des scientifiques ont eu l’idée de transformer cette nuisance écologique en débouché économique. Pour ce travail exploratoire, des prélèvements de différentes espèces comme la lampourde épineuse et le séneçon anguleux ou du cap ont été faits dans des dizaines de sites différents, suivis d’analyses poussées de leurs huiles essentielles. Ces données ont permis d’identifier des pistes possibles d’usage après les campagnes d’arrachage : utilisation des plantes riches en sesquiterpènes pour la parfumerie, de leur alpha-bisabolol pour l’industrie cosmétique et de leurs phénols comme antioxydants notamment. Plus surprenant encore, certaines huiles essentielles pourraient être utilisées comme agents anticorrosifs puissants et non nocifs pour une industrie de l’acier en demande. Un travail important et novateur qui permet aussi de mieux comprendre la biodiversité de l’île.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité