Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Des victoires en demi-teinte

OGM

Après quatre ans de va-et-vient entre députés, sénateurs et gouvernement, la loi Biodiversité a été adoptée en dernière lecture le 21 juillet dernier à l’issue d’âpres débats. Parmi les nombreuses avancées, on retiendra l’interdiction à l’horizon 2018 (avec des dérogations jusqu’en 2020) des insecticides néonicotinoïdes, responsables de la disparition massive de certains pollinisateurs comme les abeilles. A également été acté le principe de la liberté d’échanger et de vendre des semences de plantes non protégées par un brevet ou non enregistrées au catalogue of ciel, comme certaines variétés anciennes. Toutefois, ce droit est limité aux non-professionnels, ce qui exclut les échanges de ces semences entre agriculteurs et la vente aux consommateurs. Ainsi, on peut regretter que la loi ne pousse pas jusqu’au bout la logique de lutte contre la brevetabilité du vivant et la biopiraterie, deux principes qu’elle défend pourtant ailleurs. Parmi les reculs importants, on notera la suppression de la fameuse taxe Nutella sur l’huile de palme, tandis que certaines questions centrales restent en suspens, comme la réglementation autour des nouveaux OGM cachés et la dépose de brevets sur les gènes natifs (qui n’ont subi aucune modification biotechnologique). Concrètement, cela signifie que rien ne permettra au consommateur de distinguer ces OGM des produits issus de sélections paysannes ou artisanales, naturellement porteurs de caractéristiques identiques à celles que l’industrie a brevetées.

Une carte pour repérer les lieux de glanage  et  de cueillette

Savez-vous où cueillir des pommes, de l’aubépine, du tilleul ou des noisettes à Paris ? La carte collaborative Falling fruit, littéralement « Les fruits qui tombent », répertorie les lieux de cueillette dans les villes du monde entier. Il vous suffit de vous rendre sur le site web et de zoomer. Chacun peut contribuer à enrichir cette carte, glaneurs, freegans ou forestiers : il suffit pour cela d’ajouter une nouvelle source de cueillette, avec le type de plantes, la description, la localisation et votre nom. À ce jour, la base de données recense environ 1 700 différents types d’aliments localisés sur plus d’un million de sites dans le monde. http://fallingfruit.org

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité