Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Les promesses du phyllante urinaire contre l’hépatite C

Phyllanthus urinaria

Cette petite plante sauvage ressemblant au mimosa, originaire d’Asie mais également présente dans les régions tropicales ou au sud des États-Unis, attire depuis peu l’attention des chercheurs dans la lutte contre l’hépatite C. La rareté et le coût des traitements pour cette pathologie hépatique, qui touche entre 130 et 170 millions de personnes dans le monde, soit près de 3 % de la population, donnent à cette nouvelle recherche in vitro une importance sans doute démesurée à ce stade. Il n’empêche : le loliolide, un terpénoïde présent dans la plante, mais également dans la sauge des devins, a été identifié comme un puissant inhibiteur de plusieurs génotypes du virus de l’hépatite C.

Source : Antiviral Research 130, 2016. 

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité