Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Moustiques génétiquement modifiés : non merci !

Moustique

Oxitec commercialise un moustique stérile

Le virus Zika continue de progresser, en particulier sur le continent américain où il touche déjà 24 pays sur 35. Parmi les mesures d’éradication mises en place par les États, le lâcher dans la nature de moustiques génétiquement modifiés a été expérimenté par la Malaisie, les îles Caïmans, le Panama et le Brésil. Mais tel n’est pas le cas de la plupart des pays qui, malgré un lobbying intense de l’entreprise anglaise Oxitec commercialisant ce moustique stérile, refusent de s’engager dans une voie qu’ils estiment coûteuse, inefficace ou dangereuse. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans une note récente, recommande d’ailleurs en ce qui concerne les moustiques génétiquement modifiés «davantage d’essais en champ  et d’études de risques a n d’évaluer  l’impact de ce nouvel outil dans la  transmission de la maladie».

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité