Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Un été avec les herboristes : préparez vos remèdes (6/6)

Nicole Lhomme

À la maison le plantain est notre plante phare

Le plantain est une plante merveilleuse car on la trouve partout. Il en existe trois sortes : le lancéolé (Plantago lanceolata), le majeur (Plantago major) et l'intermédiaire (Plantago media). C'est pratique car ils ont tous la même valeur thérapeutique. Le plantain est un antihistaminique très efficace, aussi bien par voie interne que par voie externe, sur les allergies, mais pas seulement. L'autre jour, j'ai vendu un hydrolat de plantain à une maman dont l'enfant atteint de varicelle n'arrêtait pas de se gratter : en application locale, le résultat ne s'est pas fait attendre. Il est également efficace sur l'eczéma. C'est un anti-allergique dont le rôle est de dire à notre cerveau qu'il ne se passe rien. En balade, si vous vous faites piquer par des orties, frottez une feuille de plantain sur la piqure, c'est très efficace. En revanche, en cas de blessure, il ne vous sera d'aucune aide, il faudra plutôt se tourner vers l'achillée par exemple. En interne, en tisane, en poudre ou frais en salade, le plantain a un effet préventif contre les allergies. J'y associe la camomille noble, anti-inflammatoire, et...

le bleuet, véritable plante des yeux, malheureusement difficile à trouver dans la nature. C'est une plante qui pousse dans les champs comme le coquelicot. Mais avec l'utilisation des pesticides, il est devenu rare. Si vous voulez vérifier que votre producteur cultive bien en bio, cherchez les coquelicots et les bleuets dans ses champs ! Une fois vos plantes cueillies, faites-les sécher à plat, dans un endroit sombre et bien aéré. Une autre plante à avoir dans sa pharmacie : le sureau. Formidable en tisane contre la fièvre.

Nicole Lhomme, biologiste de formation, se passionne pour les plantes et leurs vertus médicinales depuis qu'elle est étudiante : « Quand j'étais fatiguée de réviser, je feuilletais les ouvrages sur les plantes médicinales », raconte-t-elle. Il y a 10 ans, pour se rapprocher de sa famille, elle déménage à Gap avec son mari Olivier. C'est tout naturellement qu'ils décident d'ouvrir une herboristerie en collaboration avec des petits producteurs locaux. Formée à l'École lyonnaise des plantes médicinales, elle milite pour que son métier soit remis à l'honneur.

Lotion anti-allergique pour les yeux

Ingrédients 25 g feuilles de plantain (Plantago sp.) • 25 g fleurs de bleuet (Centaurea cyanus) • 40 g fleurs de camomille (Chamaemelum nobile) • 1 litre d'eau

Préparation Faire bouillir les plantes dans l'eau pendant 10 minutes puis laisser infuser 20 minutes. Filtrer la décoction et laisser tiédir.

Utilisation En compresse, imbiber deux compresses en coton ou des mouchoirs en tissu propres, puis appliquer sur les paupières fermées. À renouveler aussi souvent que nécessaire. Avec la technique du coquetier : verser un peu de la préparation tiède dans un coquetier préalablement nettoyé et désinfecté. Pencher la tête pour appliquer les bords du coquetier sur le contour de l'œil inflammé, puis renverser la tête en arrière pour effectuer un bain d'œil. À renouveler plusieurs fois par jour.

Conservation Cette infusion se conserve 3-4 jours au réfrigérateur.

Reconnaître un bon hydrolat

Plus doux que les huiles essentielles, les hydrolats sont utilisables sur les enfants et les femmes enceintes. Mais soyez exigeant sur leur qualité ! Dans son herboristerie à Gap, Nicole Lhomme travaille uniquement avec de petits producteurs : « Ils utilisent au maximum 1 litre d'eau pour 1 kilo de plantes. L'hydrolat est alors chargé en principes actifs avec des traces d'huile essentielle. Et de plus, il se conserve très bien », explique-t-elle. Vous ferez ainsi la différence avec les hydrolats vendus en supermarchés contenant de l'alcool, qui se révèlent parfaois irritants pour la peau ou les yeux. Profitez de vos vacances pour faire le tour des petits producteurs. Interrogez-les sur leurs modes de fabrication, leur savoir-faire et testez votre nez !

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité