Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Un été avec les herboristes : préparez vos remèdes (2/6)

Cueillette matinale

La cueillette matinale est mon petit bonheur de l'été

L'achillée millefeuille ( Achillea millefolium) est une plante qui était très utilisée dans les campagnes aveyronnaises pour ses vertus cicatrisantes, notamment pour arrêter les saignements. Traditionnellement, quand le nez saignait, on froissait une feuille d'achillée pour en laisser sortir la sève avant de l'insérer dans la narine. En 2-3 minutes, les saignements disparaissaient ! De même sur les hémorroïdes ou les crevasses aux mains, il était courant d'utiliser des compresses imbibées d'infusion de fleurs d'achillée. Mais elle est aussi la plante féminine par excellence car elle agit sur les douleurs menstruelles, les règles abondantes, les troubles de la ménopause et de la circulation sanguine. Attention cependant, elle est contre-indiquée en cas de grossesse.

Dès la fin du mois de juin, je la cueille au petit matin. C'est mon moment préféré de la saison. Dès la Saint-Jean (23 juin), je trouve chaque jour des achillées, des coquelicots, puis viennent la camomille romaine, le calendula et la matricaire. Ce sont des fleurs qui se cueillent tous les jours. Ce sont des moments précieux, mes petits bonheurs de l'été !

La recette que je propose est simple et accessible même aux débutants. Il s'agit d'une macération solaire. Le...

principe ? Profiter de la chaleur du soleil pour faire macérer des fleurs d'achillée dans de l'huile végétale d'olive. Les macérations solaires doivent être effectuées avec une huile riche en vitamine E, qui ne rancit pas trop vite. On peut aussi utiliser de l'huile végétale de tournesol, mais j'ai une préférence pour celle d'olive car ses propriétés sont très complémentaires à celles de l'achillée. En effet, elle est idéale pour le soin de la peau et permet de lutter contre son vieillissement grâce à sa teneur en polyphénols, elle protège, cicatrise et assouplit.

L'Auteure : Séverine Pioffet Paysanne-herboriste dans l'Aveyron, Séverine possède, avec son mari, une ferme produisant des plantes aromatiques et médicinales depuis 2007. Formée en tant que phytologue-herboriste par l'Association pour le renouveau de l'herboristerie (ARH) de Paris, elle possède également un diplôme d'herboriste de l'École européenne de Bruxelles. Avec Naturellement Simples, leur entreprise familiale, ils offrent régulièrement des stages de découverte des plantes et vendent leurs produits élaborés sur place selon des recettes traditionnelles.

Huile à l'achillée

Préparation 1. Remplir un bocal en verre de fleurs d'achillée millefeuille fraîches en tassant légèrement. 2. Couvrir d'huile d'olive. Refermer le récipient puis le secouer délicatement. 3. Laisser reposer au soleil pendant 3 semaines (jusqu'à 2 mois) en agitant de temps en temps.

Filtration 1. Passez votre macérat à l'aide d'un chinois dans un bocal propre (il faut que le macérat soit légèrement tiède, faites-le chauffer 5 minutes au soleil ou au bain-marie). Pressez les plantes avec vos mains propres pour récupérer l'huile, puis laissez décanter pendant environ 48 h. 2. Passez doucement la phase huileuse au filtre à café, en faisant attention de laisser l'eau venant des fleurs et les impuretés dans le premier bocal. Mettez en flacon.

Utilisation Le soir sur la peau comme soin des peaux acnéiques, irritées ou abîmées. Idéal en cas de blessures, coupures, bosses. Et en massage du ventre lors des règles douloureuses.

Vinaigre digestif

Les sommités fleuries d'achillée se dégustent aussi en cuisine.

Préparation Mettre dans un bocal d'un litre en verre teinté deux grosses poignées de fleurs fraîches d'achillée millefeuille, avant de remplir le bocal avec du vinaigre de cidre. Laisser macérer 2 mois dans une cave ou un cellier, puis filtrer et mettre en bouteille. Ce vinaigre est idéal pour soulager les digestions difficiles et les nausées, stimuler l'appétit et la circulation sanguine, ainsi que pour équilibrer le cycle féminin

Plat estival Les sommités fleuries d'achillée ont un petit goût musqué. Ajoutez-les à vos farcis.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité