Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Posture, blessures, soins quotidiens : Repartir du bon pied (1/4)

On les cache, on les délaisse… Nos pieds souffrent d'un manque de considération lié à leur apparence jugée peu esthétique, ou à l'odeur qu'ils peuvent dégager. En réponse, des affections plus ou moins sérieuses et invalidantes sont susceptibles de se développer. Il est temps de redonner à ceux qui nous portent chaque jour l'attention et le soin naturel qu'ils méritent. 

Posture, blessures, soins quotidiens : Repartir du bon pied

Posture, blessures, soins quotidiens : Repartir du bon pied

On les cache, on les délaisse… Nos pieds souffrent d'un manque de considération lié à leur apparence jugée peu esthétique, ou à l'odeur qu'ils peuvent dégager. En réponse, des affections plus ou moins sérieuses et invalidantes sont susceptibles de se développer. Il est temps de redonner à ceux qui nous portent chaque jour l'attention et le soin naturel qu'ils méritent.

Sans eux, il nous serait impossible de nous tenir debout, de nous propulser, de nous équilibrer et surtout, de nous déplacer. Les pieds, constitués de 26 os chacun, représentent un quart de notre patrimoine osseux. Un quart chargé de porter l’ensemble du corps. Et pourtant, le soin que nous leur accordons est souvent inexistant comparé à ceux dont bénéficient la tête et le visage. Or, d’après la dernière enquête réalisée par l’Union française de la santé du pied (UFSP), 65 % des adultes français déclarent souffrir de douleurs plantaires. Entre le port de chaussures trop étroites, la mauvaise coupe des ongles et surtout, la répartition inadaptée de notre poids du corps sur nos pieds, ces derniers sont en effet mis à rude épreuve au quotidien.

Il n’est donc pas si étonnant de voir se développer ongles incarnés, mycoses plantaires, hallux valgus, sans parler des maux provoqués par la pratique sportive comme l’épine calcanéenne ou le claquage. Selon la même enquête, seuls 33 % des Français ont recours à un podologue. « Il est important de consulter un pédicure podologue dès que l’on n’est pas bien dans ses appuis, en cas de douleurs...

plantaires ou même lorsqu’on a un souci de posture », explique Barbara de Luze, pédicure, podologue, réflexologue à Paris et auteure de Mon massage relaxant des pieds. Aussi, en négligeant les blessures ou affections de nos pieds, on adopte, durant des semaines voire des mois, de mauvais appuis pouvant avoir des conséquences sur le dos, les épaules, les genoux à plus ou moins long terme. « Si l’on n’utilise pas toutes les surfaces d’appui de nos pieds et que l’on se contente d’être simplement sur nos talons ou sur nos orteils, on développe forcément une mauvaise posture, et tout le corps en pâtit », poursuit Barbara de Luze. Et bien poser son pied par terre, c’est d’abord trouver chaussure à son pied. Barbara de Luze conseille d’ôter la semelle de propreté à l’intérieur de la chaussure, puis de poser son pied dessus. Si les orteils ont assez de place pour exister et se mouvoir, c’est que la chaussure est adaptée. Ensuite, il faudra veiller à couper ses ongles chaque mois, au carré, en émoussant les bords, à les masser régulièrement, sans oublier de leur offrir des bains au bicarbonate lorsqu’ils sont gonflés, secs ou présentent de petites callosités. Un panel de remèdes naturels est à votre portée. Plantes kératolytiques, ingrédients cicatrisants, huiles essentielles antidouleur… Vous pouvez réparer ces affections, et même agir sur d’autres pathologies à travers les soins des pieds. De quoi préserver votre aptitude à marcher et rendre grâce à ceux qui vous font avancer dans la vie !

La menthe poivrée, fraîcheur antigonflement

Issue d’un croisement entre la menthe aquatique et la menthe verte, la menthe poivrée (Mentha piperita) possède un pouvoir rafraîchissant associé à son action vasoconstrictrice. L’effet de froid est dû au menthol concentré dans son huile essentielle. Celui-ci représente entre 30 et 40 % de sa composition chimique, mais peut atteindre 64 % pour des variétés indiennes cultivées à basse altitude à Jammu, au nord de l’Inde. Son utilisation est donc particulièrement indiquée pour les pieds gonflés. Il suffira d’ajouter deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans un gel d’aloe vera. Elle n’est cependant pas conseillée chez la femme enceinte ou allaitante.

Écrit avec le concours de la pharmacienne Claudie Bourry

À lire

  • Mon massage relaxant des pieds, par Barbara de Luze, éd. Jouvence
  • L’Aromathérapie et ses alliés naturels, par Claudie Bourry et Laurence Lebrun, éd. Terran.
  • Trail-Running, par Benjamin Ratsimihah et Florence Heimburger, éd. Larousse.
  • Ma boîte à pharmacie naturelle, par Marianne Houart-Bugnicourt, éd. Mosaïque Santé.
Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité