Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Mettre fin aux réveils nocturnes

Mettre fin aux réveils nocturnes
Mettre fin aux réveils nocturnes

Selon l'Institut national du sommeil et de la vigilance, huit Français sur dix se réveillent la nuit. Et un tiers mettent plus d'une heure à se rendormir ! En dehors des troubles du sommeil (insomnies, apnée, syndrome des jambes sans repos, troubles du rythme veille/sommeil), les réveils en milieu de nuit peuvent être dus, selon le médecin phytothérapeute Patrick Aubé, au stress ou à la ménopause. En effet, cette dernière s'accompagne d'une chute de la sécrétion des œstrogènes qui équilibrent la température corporelle. L'âge est aussi en cause, car avec le temps la production de mélatonine diminue, entraînant des réveils nocturnes plus fréquents chez les seniors. Pour limiter ce phénomène, voici les conseils du Dr Aubé.par Violaine Chatal

Selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance, huit Français sur dix se réveillent la nuit. Et un tiers mettent plus d’une heure à se rendormir ! En dehors des troubles du sommeil (insomnies, apnée, syndrome des jambes sans repos, troubles du rythme veille/sommeil), les réveils en milieu de nuit peuvent être dus, selon le médecin phytothérapeute Patrick Aubé, au stress ou à la ménopause.

 

En effet, cette dernière s’accompagne d’une chute de la sécrétion des oestrogènes qui équilibrent la température corporelle. L’âge est aussi en cause, car avec le temps la production de mélatonine diminue, entraînant des réveils nocturnes plus fréquents chez les seniors. Pour limiter ce phénomène, voici les conseils du Dr Aubé.

Faites-le vous-même // Une tisane pour des réveils dus à l'âge

Recette tisane insomnie

La valériane doit sa réputation à ses parties souterraines qui activent la libération du Gaba, un neurotransmetteur dont le dysfonctionnement entraîne des troubles du sommeil. La valériane est souveraine pour allonger les périodes de sommeil profond et réduire les réveils nocturnes. On peut profiter de ses vertus sous forme de tisane associée à la mélisse, une autre alliée précieuse pour retrouver un sommeil de qualité.

Ingrédients :

  • 30 g de racine de valériane (Valeriana officinalis)
  • 30 g de feuilles de mélisse (Melissa officinalis)
  • 30 g de fleurs de coquelicot (Papaver rhoeas).

Préparation :

  1. Mélanger les ingrédients et verser 1 cuillerée à soupe du mélange dans 25 cl d'eau bouillante.
  2. Laisser infuser pendant 8 minutes, puis filtrer.
  3. Boire cette tisane 2 fois par jour.

Bonus : Vous pouvez ajouter dans la tisane 30 g d'aubépine, une plante calmante qui favorise des nuits réparatrices.

À savoir : Le stress provoque des réveils vers 3 ou 4 heures du matin. En ce cas, le Dr Aubé conseille également le coquelicot en tisane. Ses vertus hypnotiques pourront être associées aux propriétés sédatives de la passiflore, voire aux effets anxiolytiques et relaxants des stigmates de safran.

 

 

 

Réveils nocturnes et ménopause : une tisane à l'escholtzia

Tisane sommeil

Le houblon est une plante vivace grimpante. Ce sont ses cônes qui sont utilisés en phytothérapie, notamment pour leurs propriétés sédatives et leurs vertus œstrogéniques. Ils permettent de réduire les réveils nocturnes provoqués par la ménopause et sont efficaces pour tous les autres troubles du sommeil. Le houblon est associé dans cette tisane à l'escholtzia, aux vertus sédatives, anxiolytiques et hypnotiques.

Ingrédients :

  • 20 g de racine de valériane (Valeriana officinalis)
  • 30 g de cônes de houblon (Humulus lupulus)
  • 50 g de parties aériennes de pavot de Californie (Eschscholtzia californica).

Préparation :

  1. Mélanger ces ingrédients et verser 1 c. à soupe dans 25 cl d'eau bouillante.
  2. Laisser infuser 8 minutes puis filtrer.
  3. Boire la tisane 2 fois par jour.

Pour compléter Le xylitol de bouleau, un édulcorant extrait de l'écorce de bouleau, remplacera avantageusement le sucre dans cette tisane plutôt amère.

Drainer le gros intestin et le poumon

« En médecine chinoise, il existe douze organes-entrailles et six couples qui interagissent et sont indissociables. Le couple associé aux réveils de fin de nuit est le gros intestin/poumon », explique le médecin acupuncteur Yves Réquéna.

Pour réduire leur survenue, il faut drainer ce couple avec des plantes dotées de caractéristiques yin spécifiques. Le Dr Réquéna conseille de prendre 30 gouttes d'extrait liquide de pervenche par jour et 1 cuillerée à café d'huile de bourrache le soir au coucher.

À tester

  • Somnifor 4 actions de Santarôme aide à passer des nuits plus réparatrices grâce à son complexe associant de la mélatonine à des plantes, bourgeons et huiles essentielles bio. Le pavot de Californie présent dans la synergie bénéficie d'une allégation concernant les réveils nocturnes.
     
  • Les gélules Valériane bio de Naturactive relaxent, apaisent et contribuent ainsi à un bon équilibre nerveux pour un sommeil de qualité. Deux gélules prises le soir permettent de retrouver des nuits complètes. (Voir carnet d'adresses p. 73.)
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité