Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Fabriquez votre éponge écologique

Éponge prêle

La fameuse éponge jaune et verte que la plupart des Français ont adoptée n'est pas durable. De plus, le côté absorbant composé de cellulose a beau être issu du végétal, le côté qui gratte contient du plastique et de la colle. Mais il existe des alternatives écologiques aussi bien dans le commerce que dans la nature !

Véritable nid à bactéries, l’éponge jaune et verte qui trône sur le rebord de nos éviers n’est pas non plus propre pour la planète. Nous vous conseillons de la troquer pour une brosse à vaisselle en bois et en fibres végétales, à la fois plus hygiénique et plus résistante. De plus, en choisissant le modèle dont la tête peut être changée quand elle est usée, vous éviterez de jeter le manche en bois qui, lui, est quasiment inusable !

Autre option : on se tourne vers Mère Nature ! La prêle rameuse permet ainsi de fabriquer un « Scotch Brite des campagnes » (lire ci-dessous) !

Le geste du mois. Fabriquer une éponge à récurer en prêle

La prêle rameuse, riche en silice au pouvoir abrasif, peut être utilisée pour récurer la vaisselle. Elle est très commune et très vivace : on la rencontre dans les plaines et les bassins du Midi, dans les vignes, les vergers et les friches.

  1. Identifier une belle station de prêle rameuse, sachant que sa présence indique la présence d’une nappe phréatique plus ou moins profonde.
  2. Enrouler ensemble une trentaine de tiges et confectionnez une torsade refermée sur elle-même.
  3. Après usage, ce « coussaùdon » comme on l’appelait autrefois en Haute Provence peut être jeté au compost, lui conférant des propriétés préventives contre la rouille, l’oïdium ou encore le mildiou. Cette éponge s’abîme assez vite, on ne la garde rarement plus de trois vaisselles.

Pour compléter : Le bloc de savon de Marseille convient très bien pour la vaisselle. Acheté en vrac, il est 100 % zéro déchet. Veillez à le choisir sans huile de palme, un ingrédient pas vraiment green pour la planète.

 

Connaissez-vous le luffa ? Cette courge se récolte en automne. Après avoir été séchée et débarrassée de sa peau, sa pulpe et ses graines (à conserver pour les planter l’année suivante), on obtient une éponge en forme de long cylindre, que l’on coupe en morceaux de la taille désirée. Usée, elle part au compost.

Enfin, le tawashi venu du Japon est un petit carré tissé ou tricoté à partir de vieux vêtements ou de collants. Regardez un tutoriel sur Internet pour le fabriquer vous-même ! Il se lave facilement en machine.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité