Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Débloquer les problèmes d’articulations

Nature

Nous avons coutume d’attribuer nos rigidités articulaires à des causes bien identifiées : une chute, un mauvais geste ou les méfaits de l’âge. Mais un lumbago ou une fracture de la cheville ne surviennent pas n’importe quand. Prenons donc en charge le contexte émotionnel. On le sait peu, les élixirs floraux sont aussi de précieux remèdes pour traiter les symptômes physiques !

Notre organisme n’est pas un kit de pièces détachées à réparer quand l’une d’elles défaille ! C’est un écosystème dans lequel les éléments qui le composent coopèrent : cerveau, nerfs, muscles, os, organes, hormones, sang… Nous avons bien conscience de cette interconnexion, lorsqu’intimidés et soumis à une montée d’adrénaline, nos jambes flageolent. Des expressions comme « être sur les rotules », « ne pas tout porter sur ses épaules » ou « en avoir plein le dos » nous le rappellent aussi : dès que le stress nous submerge, notre corps dit stop. Mais quand nous sommes victimes d’une pathologie articulaire, nous oublions d’établir ce lien entre symptômes physiques et émotions. On chute, on se cogne, on se blesse… Et on pense « rupture ligamentaire », « inflammation », « fracture ». Cette approche mécanique n’écoute que partiellement les messages du corps.

Encaisser le choc

Heureusement, nombre de thérapeutes explorent aussi le terrain psychologique. Certains ostéopathes notamment conseillent des élixirs floraux en plus de leurs manipulations. Ces remèdes transmettent l’énergie vibratoire d’une plante en s’appuyant sur les principes vitaux que nous avons en commun avec elle. La vibration de la Dame de onze heures, fleur qui s’épanouit lorsqu’elle est éclairée entre 11 h et 13 h (heure solaire), est particulièrement précieuse quand une articulation est bloquée ou fracturée. Car cette douleur peut signifier qu’il est temps de mettre en lumière des traumatismes plus ou moins anciens dont le retentissement n’a pas été suffisamment pris en compte. En effet, le corps n’oublie rien, ni le choc que représente la naissance ni les événements vécus comme une blessure (rupture sentimentale, brouille familiale, échec professionnel, décès…). Au fil du temps, ces impacts laissent leur empreinte dans l’organisme. L’élixir de cette plante, aussi appelé Étoile de Bethléem, nous délivre de ces contrecoups restés dans l’ombre. Belle et pure, sa fleur blanche à six pétales (en forme d’étoile) réconforte. Elle aide le mental et le corps à tourner la page. On l’utilise également sur-le-champ, dès qu’une chute ou autre accident engendre une peur susceptible de nous marquer.
Dans ces cas-là, on pourra aussi avoir recours au fameux remède Rescue, l’élixir star du Dr Bach à appliquer directement sur la peau en crème ou roll-on. Toutefois, « la » fleur anti-choc reste, comme en homéopathie, l’arnica. Elle soulage les bleus à l’âme et régénère sur le plan énergétique.

Décrisper ses raideurs mentales

L’arnica entre dans la composition du complexe Détente corporelle mis au point par l’ostéopathe Hervé Chambon et le cofondateur des laboratoires Deva, Philippe Deroide. Son bénéfice sur la récupération s’associe aux vertus du pissenlit et du poirier pour apporter davantage d’aisance psychologique et physique. Conçu à l’origine pour les sportifs, ce bouquet floral disperse les tensions de tout un chacun. En effet, l’élixir de poirier redonne un axe vertical à la colonne vertébrale alors que nous nous tenons de plus en plus affaissés ou tordus face à nos écrans. Intéressant en cas de scoliose ! Il permet aussi d’affronter les épreuves en restant droit et centré. Quant à l’élixir de pissenlit, il est recommandé aux personnes âgées atteintes d’arthrose ou aux travailleurs perfectionnistes qui poussent trop loin leur monture. Il apporte plus de souplesse et invite à se relaxer avant que les rigidités mentales ne se projettent sur le corps.

Une zone cassée, douloureuse ou rouillée « parle » toujours d’un mal-être global. La plupart des élixirs peuvent donc agir, mais parmi les classiques, citons celui de lilas qui détend le dos. Avant que la tension musculaire n’affecte les tendons et n’endolorisse les articulations, on en prend et reprend trois gouttes au fil de la journée quand, brisé par trop d’activité, on ressent le besoin d’un bon massage !

S’autoriser à guérir

En prévention comme en rééducation, agir sur le psychisme dope la mobilité de nos articulations. C’est un peu ce message que véhicule la brunelle. Cette fleur vivace naturellement grégaire stimule la partie du corps en bonne santé pour l’inviter à soutenir la zone affectée. Au lieu de s’appuyer uniquement sur une aide extérieure comme sur une béquille, cet élixir d’autoguérison invite à faire appel à ses propres forces intérieures. Car on peut vite se laisser aller à la stagnation, et un corps a besoin de bouger pour dérouiller ses articulations.
L’élixir d’érable peut remettre de l’huile dans les rouages. Il revitalise, tout comme celui de consoude. Cette fleur « cicatrisante » particulièrement prisée des thérapeutes « ressoude » à tous les niveaux. Elle accroît la conscience corporelle, élimine les tensions, tonifie corps et esprit, favorisant alors une profonde régénération. Lutter contre la fatigue, se connecter à son corps, ne pas se laisser écraser par les soucis… Il faut remonter tous les curseurs pour soigner ses articulations. Cependant, si les élixirs floraux offrent un soutien pertinent auquel chacun peut recourir en toute autonomie, n’oublions pas que seul un professionnel de santé reste à même de traiter durablement une pathologie.

La consoude, un platre floral

En français comme en latin, son nom dit tout : Symphytum officinale, issu du grec symphysis, signifie ≪ cohésion ≫, ≪ union ≫ (en anatomie, la symphise est la connexion de deux os ensemble). Et consoude renvoie a ≪ consolidation ≫. Cette plante vivace de la famille des bourraches est connue pour ses vertus cicatrisantes notamment sur les entorses, les fractures et les plaies. Hormis ses constituants (allantoïne et silice aux vertus réparatrices), on comprend pourquoi en la voyant pousser dans les jardins. Elle s’enracine profondément dans la terre et se reproduit très facilement puisqu’un simple éclat de racine suffit a la faire repartir. La fleur qui produit l’élixir, en forme de clochette, s’incline vers le sol, comme absorbée par cet ancrage terrestre. Et sa tension semble relâchée. Souplesse et solidité, c’est bien cela qui fortifie les articulations !

Un décodage cartographique

Dans une approche psychosomatique, chaque zone articulaire douloureuse renvoie à une souffrance émotionnelle particulière.
• Le pied représente nos racines, autrement dit la stabilité. Et la cheville, la flexibilité. Un traumatisme sur cette articulation questionne notre capacité à aborder un changement de cap tout en souplesse.
• Le bassin abrite les organes reproducteurs qui renvoient symboliquement à nos origines. Un souci aux hanches peut être alors relié à une problématique sexuelle ou familiale.
• L’épaule, articulation la plus mobile du corps humain, nous permet d’agir, comme porter et propulser un objet. Lorsqu’elle est touchée, c’est notre charge de travail et la sensation de ne plus être soutenu qui sont en cause.
• La main incarnent ce qu’on peut saisir et les contacts sociaux. Et le poignet, notre rapport à l’autorité. Douloureux, il peut signifier une résistance ou une crainte face à un ordre donné.

Plus d’infos « Comprendre les messages de nos articulations », de Jean- Pierre Barral, Éd. Albin Michel et sur www.estelledaves.com

Rester droit

L’azurite
L’élixir de ce carbonate est excellent pour les pathologies articulaires, l’arthrite, les tendinites et les scolioses dont il soulage les douleurs (4 gouttes dans une huile de massage). Redresseur, consolidateur, il relâche aussi les tensions d’un mental surmené. En allégeant ce qui nous ankylose, corps et âme, ce minéral redonne une bonne ossature physique et psychique.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité