EXCLUSIF - Accédez gratuitement à tous nos contenus durant la période de confinement.

Vous avez juste à créer votre compte ici

Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

La scutellaire : une plante prometteuse pour l’alopécie masculine

La scutellaire

Les hormones androgènes affectent plusieurs fonctions au niveau tant prostatique qu’épidermiques. Les récepteurs à androgènes à la surface du cuir chevelu notamment jouent un rôle important dans l’alopécie masculine, mais aussi parfois féminine, sous l’action du dihydrotestostérone (un dérivé de la testostérone). Or une récente étude a montré que la baicaline, principe actif principal de plusieurs variétés de scutellaires (Scutellaria lateri ora, Scutellaria baicalensis), avait la capacité d’inhiber ces récepteurs à androgène tout en stimulant la production de cellules dans le derme papillaire. Ces propriétés pourraient offrir dans l’avenir une alternative naturelle de plus aux traitements chimiques ou à la chirurgie.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité