Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

La France attaquée en justice pour inaction face au réchauffement climatique

La France attaquée en justice pour inaction face au réchauffement climatique

Quatre associations, appuyées par des artistes et YouTubeurs vont assigner l'État français en justice. Elles lui reproche son inaction face au changement climatique et demandent réparation du préjudice moral et écologique.

 

L’action est inédite en France. Les quatre associations, Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont décidé d’attaquer l’Etat français en justice afin qu’il respecte ses engagements de protection de la population face au dérèglement climatique. Car les impacts sur l’environnement sont déjà bel et bien là. Ils affectent déjà certaines vies et n’épargneront personne, comme le défend le chercheur Pablo Servigne à travers sa théorie de l’effondrement. Entre montée des eaux, fonte des glaces, multiplication des évènements météorologiques extrêmes, disparition des espèces animales et végétales, exploitations agricoles en danger, il est plus qu’urgent d’agir.

L’Etat n’a pas tenu ses engagements

Obnubilés par les enjeux de la croissance à court terme, les Etats et les acteurs économiques restent sourds aux innombrables cris d’alarme des chercheurs et scientifiques, ou encore des associations et citoyens. Selon les quatre ONG, l'État français n'a pas tenu ses engagements face aux mesures à prendre pour limiter la progression des températures. Pire, martèlent-elles, il est en violation de son obligation de lutte contre le changement climatique. D’aveu public, la France ne pourra atteindre ses objectifs sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

La justice comme levier d’action

Sans réponse de l'État français dans les deux mois à venir, cette procédure se traduira par un recours en justice.

Inspirée d'autres actions lancées ces dernières années dans d’autres pays, les associations pourraient bien obtenir gain de cause. Un bon exemple est celui des Pays-Bas, où la justice a ordonné à l'État de rehausser ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre, au nom de la protection des droits de ses citoyens. En Colombie, 25 personnes ont fait reconnaître par la Cour suprême la nécessité d’agir contre la déforestation et pour la protection du climat. Enfin, au Pakistan, un fils d’agriculteurs a contrains son État à protéger l’exploitation de ses parents, et leur droit à l’alimentation.

Pour soutenir cette démarche et réveiller urgemment les dirigeants politiques, signez vous aussi l’appel de l’Affaire du Siècle.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité