Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Naturactive soutient
la recherche en
aromathérapie clinique

Remise du prix Naturactive

Depuis quatre ans, la marque Naturactive récompense l’utilisation d’huiles essentielles en milieu hospitalier par un prix dédié. Retour sur les projets des lauréats 2018, les équipes d’Andoni Alli, de l’hôpital marin de Hendaye, et de Marie Schwebel, des Hôpitaux universitaires de Strasbourg.

Pour la quatrième année consécutive, Naturactive, marque spécialisée en phytothérapie et aromathérapie (groupe Pierre Fabre), a remis son prix Aroma clinique. Destiné à promouvoir les huiles essentielles en milieu hospitalier, pour le soin, le confort et le bien-être des patients, il a cette fois encore réuni une quinzaine de participants. « Ce prix est né d’un constat établi il y a quelques années par les responsables du marché hospitalier au sein de notre groupe. Celui d’une réelle demande des pharmaciens hospitaliers d’intégrer les huiles essentielles en complément des traitements conventionnels », explique Cécile Vue, en charge du prix Naturactive.

Par cette récompense, la marque souhaite accompagner l’essor des connaissances autour l’aromathérapie et encourager sa pratique dans un cadre médical. Les lauréats reçoivent une bourse de 5 000 € pour financer des formations aux membres de leur équipe, acheter du matériel et surtout développer des recherches pour que des études de qualité soient réalisées sur les bienfaits des huiles essentielles. « Obtenir un prix d’un laboratoire pharmaceutique donne une réelle crédibilité aux porteurs de projet. C’est un véritable gage de sérieux à apporter à l’hôpital », souligne Cécile Vue.

Un remède complémentaire pour maladies rares, neurologiques et métaboliques

La première des deux équipes lauréates 2018 est celle du Dr Andoni Alli, de l’hôpital marin de Hendaye (groupe APHP). Formé à l’aromathérapie, ce pharmacien l’utilise comme médecine complémentaire dans le service neurologique et celui des maladies rares de son établissement. Entouré de 90 personnes également formées (aides-soignantes, infirmières, diététicienne, ergothérapeute…), il intervient en usage cutané dans divers domaines comme le traitement des plaies, des pathologies digestives, des spasticités et de la douleur mais aussi en diffusion dans le traitement des agitations, du stress et des insomnies de personnes atteintes de la maladie de Charcot, de sclérose en plaques, du syndrome de Pader-Willi et de la maladie de Huntington.

Afin de sécuriser l’emploi des huiles essentielles, un livret aromathérapie, consultable par tous les professionnels, a été crée afin d’y recenser les formules utilisées  avec leurs indications, modes d’emploi, contre indications ou précautions d’emploi.

« Du côté des équipes, l’aromathérapie a créé un véritable engouement. Les soignants acquièrent de nouvelles compétences qu’ils mettent au service des patients. Ces derniers sont d’ailleurs de plus en plus demandeurs. Selon leurs dires, ils ressentent les vertus bénéfiques des huiles essentielles, qui présentent aussi beaucoup moins d’effets secondaires. Atteints de maladies incurables, ils cherchent à sortir de la spirale médicamenteuse. Ils ont le sentiment d’être pris en charge en tant qu’êtres humains, et non comme malades, ce qui montre bien que l’aromathérapie aide au renforcement du lien entre patient et soignant » se réjouit Andoni Alli.

L’obtention de cette bourse devrait lui permettre de continuer ses études et de rapidement en publier les résultats. « Il s’agit de nous consacrer pleinement à la réalisation d’un premier protocole, et pourquoi pas d’en présenter d’autres dans les années à venir », conclut le pharmacien, également lauréat du prix Gattefossé.

Soulager les douleurs liées à une ténosynovite de De Quervain

La seconde équipe récompensée par Naturactive est celle de Marie Schwebel, ergothérapeute au Centre de chirurgie orthopédique et de la main des Hôpitaux universitaires de Strasbourg. Son travail porte sur l’action d’un gel d’aromathérapie sur la douleur de patients atteints de ténosynovite de De Quervain – éprouvante affection des tendons à la base du pouce – et leur reprise d’activités de la vie quotidienne.

« Mon objectif est de passer d’un usage personnel de l’aromathérapie, lié à ma conviction et à mon expérience, à un usage professionnel, après analyse de ses conséquences sur les pathologies de la main et du poignet, explique Marie Schwebel. La première étape consiste à promouvoir l’aromathérapie auprès des médecins de son service en s’appuyant sur les résultats d’une étude comparative randomisée des effets des huiles essentielles sur les patients souffrants de ténosynovite de De Quervain par rapport à un traitement habituellement prescrit. Si les résultats de cette étude sont concluants, la seconde étape sera de généraliser la prescription des huiles essentielles pour cette pathologie, puis de l’étendre à d’autres tendinopathies et problèmes de la main. Cette approche différente correspond par ailleurs aux attentes d’un nombre croissant de patients », assure Mme Schwebel.

Dans son service, deux à trois personnes sont soignées chaque semaine pour une ténosyvite. Elles se voient généralement prescrire une immobilisation du pouce et du Diclofénac, médicament auquel sont ajoutés des anti-douleurs et des corticoïdes. Pour les remplacer, le gel imaginé par l’ergothérapeute contient des huiles essentielles d’hélichryse, de lavandin, d’eucalyptus citronné, de menthe poivrée et de gaulthérie. « L’aromathérapie commence à peine à rentrer dans les hôpitaux. Elle n’est pas encore véritablement intégrée dans les services de traumatologie. Bonne nouvelle tout de même : avec ce prix, on voit bien que la pratique fait son chemin », souligne Marie Schwebel.

Pour l’aider à avancer, Naturactive va continuer à dispenser prix et bourses. La marque choisit ses lauréats sur la qualité de leur dossier et de leurs recherches bibliographiques, sur les échelles d’évaluation de la douleur et/ou de la qualité de vie et l’analyse statistique de leurs résultats, sur la pertinence et l’originalité de leur sujet en matière de service visé et d’huiles essentielles utilisées. L’appel à projets pour l’édition 2019 débutera dès le mois de mars ; les dossiers de candidature seront alors téléchargeables sur le site de Naturactive. À vos claviers !

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité