Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Les plantes chinoises à l’honneur

Chine

Le colloque annuel de la Société française d’ethnopharmacologie a permis de brosser un tableau très complet à la fois sur la spécificité de la médecine chinoise et sur une pharmacopée riche de plusieurs milliers de substances. Une médecine qui a su intégrer tout au long de son histoire d’autres savoirs, comme l’approche ayurvédique avec l’arrivée du bouddhisme, sans perdre son système cosmologique si particulier (les cinq éléments, le yin et le yang, l’analyse de la saveur des plantes...). Ce qu’Éric Marié, docteur en médecine chinoise, a qualifié d’« exception historique et anthropologique ». Autre spécificité : la pharmacopée chinoise n’utilise pas la plante telle quelle, mais toujours sous des formules intégrant des substances végétales, minérales et animales, toujours transformées. Des formules tellement complexes que la présence d’une plante comme Radix astragali pourra varier de 10 à 500 grammes ! On l’aura compris, rendre cet immense savoir compatible avec notre approche médicale n’est pas chose facile. Les pharmacopées françaises et européennes s’y sont attelées, et quelques plantes ont été autorisées après avoir été soumises à l’analyse occidentale de la médecine par les preuves. Un résultat tout de même un peu maigre, ont convenu les différents participants.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité