Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Le corps des Pygmées est adapté à la forêt humide

Les  Pygmées

D’après une équipe internationale de chercheurs, la petite taille des Pygmées ougandais est probablement liée à un processus de sélection naturelle propre aux chasseurs-cueilleurs des forêts tropicales humides. On retrouve ce phénotype (traits de caractères physiques communs) dans plusieurs pays d’Afrique, mais également en Asie du Sud-Est et aux Philippines.

L’adaptation à un environnement chaud et humide, à une végétation dense, à des ressources alimentaires limitées issues de cueillette (fruits, noix) et de la chasse (animaux, insectes) plutôt que de l’agriculture favorise la survie des personnes de petite taille, et donc la transmission de ces traits aux générations suivantes. Une comparaison avec leurs voisins agriculteurs de grande taille suggère qu’une variété de mutations génétiques a eu lieu pour qu’ils puissent s’adapter à leur environnement. Les modifications génétiques présentes chez d’autres Pygmées, ceux-là originaires d’Afrique de l’Ouest, sont différentes. Pour répondre aux mêmes contraintes environnementales, l’intelligence du corps a donc choisi des voies différentes.

PNAS, août 2014

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité