Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Les plantes de l’accouchement

Crocus sativus (Safran)

Deux études récentes montrent l’intérêt d’utiliser les plantes avant et après l’accouchement. La première concerne les bienfaits de l’aneth (Anethum graveolens) sur la durée des contractions de la première phase du travail et l’intensité des douleurs associées. Sur les 190 femmes de l’étude, les 85 ayant consommé ses graines en infusion ont vu la durée moyenne des contractions diminuer durant la phase active du travail (de 2,6 à 4,2 heures, contre 3,4 à 6 heures pour le groupe témoin). Si les différences dans l’intensité de la douleur n’étaient pas significatives, la progression du travail était plus rapide dans le groupe ayant consommé l’infusion en question. La deuxième étude vise les douleurs post-accouchement, fréquentes chez la femme. Elle montre que la prise de 4 mg de safran (toutes les 6 heures, jusqu’à 4 doses par 24 heures) réduisait ces douleurs post-partum, et ce bien plus que la prise d’acide méfenamique, un anti-inflammatoire et antalgique de référence utilisé contre les douleurs de la ménorragie.
Journal of Herbal Medicine, mars 2015.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité