Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

La protéine du  pressentiment végétal

plantes

Pour absorber plus de nutriments, les plantes ont appris il y a 450 millions d’années à établir des relations coopératives avec des bactéries et des champignons présents dans le sol. Si on savait les plantes capables de différencier champignons amis et ennemis, l’université de Cambridge a récemment découvert la protéine responsable de ce radar intelligent : la D14L. Coïncidence troublante, cette protéine est également en lien avec les réponses des plantes à la lumière et à une molécule qu’on retrouve dans la fumée et la cendre des végétaux brûlés, la karrikine. En détectant la karrikine dans l’air ou dans le sol, la mystérieuse D14L commande la germination accélérée de plantes survivantes (eucalyptus, tabac...) pour prendre de vitesse les autres végétaux incendiés. Interface entre les végétaux et la terre, l’atmosphère et la lumière, cette unique protéine a probablement joué un rôle crucial dans l’évolution végétale et le passage des plantes au règne terrestre.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité