Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

À la recherche du noyau de pêche originel

Noyau de pêche

Une équipe de chercheurs sino-canadienne pense avoir trouvé l’ancêtre des pêches cultivées que nous savourons aujourd’hui. D’après les datations au carbone 14 de noyaux retrouvés sur six sites archéologiques, l’arrière-grand-mère de nos pêches aurait 7 500 ans environ et viendrait de la vallée du Yangtsé, en Chine du sud. C’est à ce moment-là que le noyau diverge le plus clairement de ses ancêtres sauvages en termes de taille et de structure pour se rapprocher de nos variétés domestiquées. Cette étude suggère que les hommes ont très tôt compris l’intérêt de la sélection végétale des arbres fruitiers et maîtrisé ces techniques pour les utiliser à leur avantage. Les chercheurs pensent qu’il aura fallu 3 000 ans de sélection attentive pour que la pêche domestiquée ressemble à nos cultivars d’aujourd’hui.
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité