Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Le génome de l’orge mis à nu 

L’orge

Après le décryptage complet du génome du tournesol en juin dernier par une équipe de l’Inra, c’est maintenant au tour de l’orge de nous livrer ses secrets. Une équipe de recherche internationale a en effet réussi à séquencer des graines d’orge cultivée datant de 6000 ans, soit le plus ancien génome à avoir été reconstitué à ce jour. Retrouvées dans une grotte au sud de la forteresse de Massada près de la mer Morte, ces graines ont résisté aux assauts du temps. Il ressortde leur analyse qu’elles diffèrent beaucoup des espèces locales sauvages, mais sont génétiquement très semblables aux variétés actuelles cultivées dans la région. Une proximité génétique qui a de quoi surprendre. Mais elle démontre selon les chercheurs, comme on le pensait jusqu’ici sans en avoir la preuve formelle, que la domestication de l’orge a bien eu lieu dans la vallée du Jourdain.
Source: Nature Genetics, 2016.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité