Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Réussir sa teinture végétale

teinture végétale

Pour égayer votre couleur naturelle ou camoufler vos cheveux blancs, la teinture végétale est une alternative saine aux colorations chimiques qui convient à toutes les têtes. Notre recette et un vrai-faux sur la question.

À base de poudre de plantes, la teinture végétale est exempte de tous les produits toxiques qui agressent la chevelure. Tous peuvent donc en bénéficier : femmes enceintes ou sous chimiothérapie, cuirs chevelus délicats et à problème… Désormais, de nombreux mélanges sont vendus dans le commerce, à moins que vous ne préfériez vous faire bichonner dans un salon (adresse en fin d’article).

Henné, indigo, cassia, curcuma, camomille… Ces plantes permettent d’obtenir des nuances du blond clair au noir intense. Les pigments fonctionnent comme une gaine enrobant le cheveu sans en ouvrir les écailles. Votre crinière gagne en volume et en brillance au fil des applications.

Faites-le vous-même : le b.a.-ba de la teinture

Choisissez une coloration végétale bio, ne contenant ni sels métalliques (picramate de sodium) ni métaux lourds (fer, plomb, arsenic).

Ensuite, procédez de la façon ­suivante :

  1. Faites un essai préalable sur des cheveux récupérés sur votre brosse, en optant pour une teinte proche de votre couleur naturelle, puis patientez vingt-quatre heures pour évaluer le résultat définitif.
  2. Munissez-vous de gants.
  3. Versez la poudre dans un bol, puis ajoutez l’eau tiède en mélangeant jusqu’à l’obtention d’une pâte consistante et homogène. Évitez les ustensiles en métal.
  4. Appliquez immédiatement la pâte sur vos cheveux, en couche épaisse pour une couleur plus profonde.
  5. Entourez vos cheveux de film étirable pour conserver la chaleur.
  6. Plus le temps de pose sera long (deux à trois heures), plus la couleur sera intense.
  7. Pour cacher les cheveux blancs, comptez deux applications successives.

Ces quatre plantes sont de mèche

  • Le henné (feuille de Lawsonia inermis). Appelé « henné naturel », il fournit une couleur primaire rouge grâce à son pigment, la lawsone. Cette plante s’utilise aussi bien en pré-pigmentation, pour colorer des cheveux blancs ou clairs, qu’en pose classique pour une coloration.
  • Le cassia (feuille de Cassia obovata). Connue dans la pharmacopée arabe pour ses vertus antifongiques et anti-inflammatoires, cette plante de couleur jaune nourrit et assainit le cuir chevelu. On l’utilise en base pour adoucir les teintes ou réaliser des préparations de couleurs claires.
  • L’indigo (feuille d’Indigofera tinctoria). De couleur primaire bleue, on l’appelle aussi « henné noir ». Selon la teinte naturelle du cheveu, l’indigo va rendre sa couleur marron, bleu nuit ou noire, tout en apportant souplesse et brillance.
  • L’amla (fruit d’Emblica officinalis). On la qualifie aussi de « groseille indienne » : cette plante ayurvédique de soin, riche en vitamine C et en antioxydants, est un puissant régénérant et stimulant capillaire. En shampoing ou en masque, on l’ajoute en faible pourcentage dans les mélanges de plantes tinctoriales afin de freiner la chute des cheveux et en stimuler la repousse.

Démêler le vrai du faux

La couleur végétale recouvre les cheveux blancs

Vrai Les pigments contenus dans ces plantes recouvrent la fibre capillaire et l’enrobent, quelle que soit la couleur du cheveu. Au-delà de 30 % de cheveux blancs, deux applications successives seront nécessaires. Une première avec du henné (pré-pigmentation), suivi du mélange coloré choisi.

Les plantes tinctoriales peuvent éclaircir les cheveux

Faux Elles permettent néanmoins de foncer d’un ou deux tons une couleur de base, et jusqu’à huit tons une chevelure blanche.

On peut utiliser la coloration végétale sur des cheveux abîmés

Vrai Les plantes tinctoriales ont une action réparatrice sur la chevelure, la rendant plus douce et volumineuse.

La coloration végétale vieillit bien

Vrai La couleur évolue au cours du temps sans dégorger. Aucun problème de racines visibles à la repousse.

À tester

  • Henné auburn, cuivré, noir ébène… Aromazone propose plusieurs mélanges de plantes 100 % bio pour colorer votre chevelure en une seule application.
  • Pionnier des teintures végétales, les salons Biocoiff’ proposent aussi des kits à faire chez soi après un diagnostic couleur à distance.
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité