Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Santé des cheveux des solutions décoiffantes(5/5)

Cheveux abîmés, cassants ou trop gras, blanchiment, chute ou alopécie jugée trop précoce... Autant de symptômes qui reflètent souvent l’état de santé général d’une personne. Nous vous proposons ce mois-ci de prendre soin de votre système capillaire, de sublimer sa nature, et par là même, la vôtre !

Bois de Panama

Désagréments capillaires : comment les traiter naturellement ?

Cheveux cassants, pellicules, hyper-séborrhée…

Même quand on a une bonne nature de cheveux, il est rare de n’avoir jamais à s’en préoccuper. Deux grandes tendances se dessinent. Une tendance générale à la sécheresse et aux cheveux cassants, qu’on retrouve chez les profils que la naturopathie décrit comme « acidifié », pour qui une alimentation équilibrée et une bonne gestion du stress sont essentielles.

Au bout de ce continuum, on trouve une tendance aux pellicules récalcitrantes, aux squames ou aux démangeaisons du cuir chevelu. En plus d’un rééquilibrage alimentaire faisant la part belle aux acides
 gras essentiels et aux bons nutriments, ces personnes pourront aider localement à l’hydratation 
de leur cuir chevelu par des masques hebdomadaires à l’huile. Appliqués sur cheveux mouillés pendant trente minutes, ils seront suivis d’un ou deux shampoings doux. Dans les cas d’extrême sécheresse, gardez-le toute la nuit sous une charlotte et rincez au réveil. Les huiles végétales ne manquent pas, à choisir en fonction de votre profil. Pour les sécheresses dues aux bains de mer ou au chlore de la piscine, rien n’empêche d’enduire ses cheveux d’un peu d’huile avant, son effet protecteur prévenant ces petits désagréments.

Les cheveux gras sont liés quant à eux à une production de sébum excessive souvent en lien avec un excès de production de testostérone : c’est d’ailleurs de là que vient l’image de « l’adolescent aux cheveux gras ». Une tendance à l’hyper-séborrhée se retrouve également souvent chez les profils prompts à l’alopécie...

androgénétique, à la cause hormonale s’ajoutant une asphyxie des racines par cet excès de gras. Cet écosystème pileux est également favorable aux pellicules. Le mot d’ordre, ici: assainir par des lavages réguliers et doux. On utilisera régulièrement un shampoing végétal à base de bois du Panama et des rinçages au vinaigre de cidre, dilué à hauteur de 3 ou 4 cuillères à soupe pour 500 ml d’eau. Neutralisant le calcaire de l’eau et dégraissant du cheveu par son acidité, le vinaigre de cidre est également riche en minéraux. Il luttera contre les pellicules et fera briller bout de ce continuum, on trouve une tendance aux pellicules récalcitrantes, aux squames ou aux démangeaisons du cuir chevelu. En plus d’un rééquilibrage alimentaire faisant la part belle aux acides gras essentiels et aux bons nutriments, ces personnes pourront aider localement à l’hydratation de leur cuir chevelu par des masques hebdomadaires à l’huile. Appliqués sur cheveux mouillés pendant trente minutes, ils seront suivis d’un ou deux shampoings doux. Dans les cas d’extrême sécheresse, gardez-le toute la nuit sous une charlotte et rincez au réveil. Les huiles végétales ne manquent pas, à choisir en fonction de votre profil. Pour les sécheresses dues aux bains de mer ou au chlore de la piscine, rien n’empêche d’enduire ses cheveux d’un peu d’huile avant, son effet protecteur prévenant ces petits désagréments.

 Alternatives végétales au shampoing

La nature nous a légué  des plantes riches en  saponines, naturellement lavantes et   dégraissantes. Retenons une plante, une  écorce et une cosse.
Saponaire (Saponaria officinalis, ou « savon  des fossés »). 10 grammes de racines en copeaux pour  100 ml d’eau. Faire bouillir à  couvert 10-15 minutes, laisser  décanter 10 minutes supplémentaires et filtrer. À utiliser comme un  shampoing.
Bois du Panama (Quillaja sapona- ria). Venu d’Amérique du Sud, il se  prépare comme la saponaire, mais  est spécifique des cheveux gras en  régulant la production de sébum.  Il apporte de la lumière aux cheveux  châtains et bruns. 
Cosse de shikakai (Acacia concinna).  Réduite en poudre, cette cosse  de plante indienne s’utilise en la  mélangeant à de l’eau bien chaude  (25 g de poudre pour 50 ml d’eau)  de manière à en faire une pâte que  vous appliquerez (une fois un peu  refroidie) sur des cheveux mouillés  et brossés. Massez votre cuir chevelu puis rincez abondamment.

Pour qui sonne le gras

Si le cheveu gras est socialement souvent mis à  l’index, le gras n’en joue pas  moins un rôle protecteur, esthétique (volume, texture,  brillance) et également  antiseptique. À tel point que  certains vantent les mérites  de « cures de sébum » d’un  mois, pendant lesquelles le  shampoing cède la place à la  simple eau chaude (parfois  mélangée au bicarbonate  de soude) et au brossage  biquotidien. Toutefois,  sachez que maintenir vos  racines en permanence  grasses a tendance à  congestionner les follicules,  encourager l’inflammation  locale et entraîner à terme une chute plus importante.  Pour les cheveux normaux, l’idéal est un lavage doux deux fois par semaine,  à moduler selon leur nature. 

La bonne huile pour la bonne texture

Si l’huile de ricin a maintenant fait ses preuves pour les cheveux secs, malmenés par les décolorations ou les pointes abîmées, elle est également intéressante dans les cas de chute de cheveux. Très épaisse, elle nécessite deux shampoings après son application. Moins connue que la précédente, l’huile végétale de moutarde sera particulièrement bien adaptée dans les cas de cheveux mous et fins ou sujets aux pellicules. Enfin, si vous rencontrez des problèmes de sècheresse et avez les cheveux bouclés ou frisés, les huiles d’Abyssinie ou de brocoli ajouteront à leur pouvoir hydratant un effet démêlant, facilitant le brossage des cheveux indisciplinés.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité