Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Les pouvoirs des fleurs(1/5)

Forme la plus aboutie du règne végétal, les fleurs dominent nos écosystèmes. Présentes dans nos mythes fondateurs comme dans nos médecines traditionnelles, elles ont su devenir des partenaires puissants et subtils auprès desquels l’homme a de longue date puisé inspiration et ressources : santé, beauté, gastronomie, spiritualité. Et si nous allions voir si la rose, la passiflore, le gattilier, le lotus…

Tulipes

Les fleurs comme séductrices

Les Fleurs sont les parties des plantes les plus fascinantes du règne végétal. En plus de leur beauté et de leur rafinement, elles offrent une immense diversité. Aussi appelées angiospermes car leurs graines (spermum) sont à l’abri dans un récipient (angio), les fruits – les plantes à fleurs dominent: on en recense quelque 300 000 espèces, contre seulement un petit millier pour les gymnospermes (graines à nu) qui comptent essentiellement des conifères et environ 12 000 fougères. Ainsi, les angiospermes représentent 90 % des espèces végétales !

Pourtant, sur l’échelle géologique, leur apparition est relativement récente, il y a près de 135 millions d’années, bien après le début de la photosynthèse (3 milliards d’années) et l’apparition des mammifères (220 millions d’années). En 1998, des chercheurs ont cru avoir découvert en Chine la première angiosperme, Archaefructus sinensis. Mais il y a...

tout juste un an, celle-ci a été détrônée par une Fleur aquatique encore plus ancienne, la Montsechia vidalii; poussant abondamment en Europe centrale, elle aurait probablement servi de fourrage aux dinosaures...

Ainsi les Fleurs ont réussi ce tour de force de conquérir la quasi-totalité des écosystèmes de la planète en une seule période géologique. Si Charles Darwin (1809-1882) décrivait ce phénomène, massif et rapide, comme un « abominable mystère », on se l’explique mieux aujourd’hui. Le secret réside certainement dans la fonction reproductive que les plantes assurent. Le célèbre naturaliste anglais se passionna pour les orchidées, mettant en lumière la coévolution des plantes et des insectes. Car les couleurs et les odeurs des Fleurs sont parfaitement adaptées aux sens des abeilles, des papillons ou encore des mouches. Séduits, ces derniers participent à la fertilisation croisée des plantes, favorisant au passage le brassage génétique au sein des espèces. Les plantes à fleurs sont ainsi beaucoup plus promptes à s’adapter aux changements de milieu.

La fleur : à l’origine des mythes fondateurs

La Fleur, organe sexuel végétal, symbolise le cycle de la vie : séduction, reproduction, mort. On la retrouve ainsi dans de nombreux récits fondateurs aux quatre coins du monde.La Fleur de lotus, symbole de féminité originelle, est pour les bouddhistes et les hindous l’image même de l’univers, tandis que les Égyptiens l’associent à la naissance. Chez les Mayas, c’est la tubéreuse, superbe Fleur blanche au parfum suave, qui servit de berceau à l’humanité. Dans leur mythologie, cette plante est le premier être vivant apparu ; lorsque s’ouvrirent les Fleurs de la tubéreuse, en sortirent les  différentes divinités mayas qui créèrent et peuplèrent la Terre. Enfin, chez nous, la rose est associée depuis l’Antiquité aux femmes et à la  féminité : ne dit-on pas que les Filles naissent dans leurs pétales ?

Dossier réalisé avec le concours d’Adeline Gadenne, Arnaud Lerch, Claire Fastrez et Christine Saramito.

 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité