Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

L’ail peut faire chuter la glycémie

ail glycémie

Les effets de l’ail sur notre santé sont de plus en plus étudiés. Ainsi, une étude chinoise a testé sur 768 sujets l’efficacité de cette plante médicinale dans la gestion du diabète de type II. Résultat : l’utilisation de compléments alimentaires à base d’ail contenant de l’allicine, un composé organo-sulfuré auquel la plante doit une partie de ses propriétés bénéfiques, a eu des effets positifs sur le taux de glycémie des patients. Une à deux semaines de supplémentation en ail ont entraîné une baisse significative du niveau de glycémie à jeun. Et plus la cure d’ail a été longue, plus ses effets ont été bénéfiques. Après 12 à 24 semaines de complémentation, la réduction du taux de glycémie s’est poursuivie et a été accompagnée d’une baisse de l’hémoglobine glyquée, marqueur de l’équilibre glycémique à plus long terme. Pour les chercheurs, la continuité et l’augmentation de l’effet de l’ail dans la durée indiqueraient une baisse de la résistance à l’insuline. Et l’action relativement rapide de l’ail sur le niveau du glucose sanguin semble due à une augmentation de la sécrétion d’insuline et de sa libération par les cellules bêta du pancréas.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité