EXCLUSIF - Accédez gratuitement à tous nos contenus durant la période de confinement.

Vous avez juste à créer votre compte ici

Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Qat: une euphorie coûteuse en eau

Culture de qat au Yémen

Le qat (Catha edulis) commence à poser un sérieux problème au Yémen car sa culture absorbe près de 60 % des ressources hydriques du pays, vidant peu à peu les nappes phréatiques. Quand on sait que chaque Yéménite ne dispose que de 120 m3 d’eau par an (2 % de la moyenne mondiale), on comprend l’inquiétude des autorités. Le qat est une plante venue d’Éthiopie dont la culture et la consommation se sont répandues à partir du XVe siècle dans une partie du monde arabe, en particulier dans l’actuel Yémen. Sa feuille, riche en alcaloïdes, a des propriétés euphorisantes et stimulantes comparables aux amphétamines, elle est mâchées longuement, à l’instar des feuilles de coca en Amérique du Sud. Sa consommation a considérablement augmenté ces dernières années, au point d’occuper 12 % des terres arables du pays. La culture du qat rapportant quatre fois plus que toute autre culture, le gouvernement n’a pas réussi à ce jour à la juguler ni à limiter le développement de forages de puits illégaux.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité