Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

De la graine à la plante,
48 h pour survivre

De la graine à la plante, 48 h pour survivre

Dès l’instant où elle commence à germer, la graine dispose de 48 heures pour assurer sa survie. En effet, au stade d’embryon, elle consomme les réserves nutritives emmagasinées dans la capsule qui l’enrobe, puis devient une jeune pousse fragile.

En un temps record, elle doit alors produire des chloroplastes, organites capables de produire des glucides, grâce à la photosynthèse. Deux jours seulement durant lesquels cette genèse assure une croissance autonome à la plante. Or cette phase est contrôlée par une hormone de croissance cruciale : l’acide gibbérellique (GA), dont l’activation dépend des conditions climatiques nécessaires à la croissance de la graine.

Ainsi, des chercheurs du laboratoire de Physiologie végétale de l’université de Neuchâtel ont remarqué qu’en cas de conditions favorables, l’activation de cette hormone est automatique et engendre la production des éléments nécessaires à la plante. À l’inverse, elle peut empêcher sa germination tant que l’environnement n’est pas propice à son développement.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité