Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Coronavirus : l'importance de l'immunité

Coronavirus : l'importance de l'immunité

Les experts estiment que l'épidémie est inévitable. Les mesures du gouvernement visent à bloquer le virus, mais il faut insister sur les capacités de notre organisme à s'en protéger. Voici les conseils de notre phytothérapeute Christine Cieur.

Les virus existent depuis toujours… au même titre que les bactéries participent à notre bonne santé en nous colonisant ­allègrement. D'après ce que l'on sait, le Covid-19 est un virus discret mais très contagieux car il ­possède une forte affinité pour les cellules humaines. De plus les porteurs sains (personne porteuse du virus mais sans symptômes) sont nombreux. On peut considérer l'infection virale comme un dialogue entre le virus et notre organisme, orchestré par notre système ­immunitaire. La maladie n'apparaît que si l'équilibre immunitaire est rompu. Dans ce cas, notre corps perd momentanément la capacité de s'adapter et le virus en profite pour s'installer au lieu de ne faire que passer. Pour renforcer notre système immunitaire, ne négligeons pas notre hygiène de vie basée sur une alimentation riche en nutriments, le fait de boire ­suffisamment et de gérer le stress (pensez au magnésium et à la vitamine D).

Conseils

Christine Cieur, docteure en pharmacie et spécialiste en phyto et en aroma, propose les mesures suivantes à suivre jusqu'à la fin de l'épisode épidémique (en doublant les doses si vous êtes entourés de malades, exception faite pour l'aromathérapie).

  • Des oligoéléments avec la formule Cuivre-Or-Argent

Prenez 1 dose au réveil, à jeun, attendre 15 minutes avant de prendre le petit déjeuner.

  • Le bourgeon de cassissier

Il sert à optimiser le niveau de fonctionnement de la ­corticosurrénale, glande majeure de l'adaptation

Prenez 5 à 15 gouttes de macérat mère (ou 50 gouttes de macérat 1 DH), diluées dans un peu d'eau, le matin à jeun, juste après le Cuivre-Or-Argent. Vous pouvez remplacer le bourgeon de cassis par l'application quotidienne de 2 gouttes d'huile essentielle d'épinette noire (Picea mariana) dans le dos, au niveau des glandes surrénaliennes.

Chez l'enfant, remplacer par le bourgeon d'églantier

La dose est au prorata du poids. S'il s'agit d'un macérat 1 DH, donnez 1 goutte par kilo de poids.

  • Vitamine C naturelle

Prenez au moins 500 mg par jour (adulte) ; 100 à 500 mg chez l'enfant, au prorata du poids.

  • Huiles essentielles (HE) par voie cutanée

Pour l'adulte, choisissez l'HE de saro (Cinnamosma fragrans) ou l'HE de ravintsara (Cinnamomum camphora) ou le mélange des deux à parts égales. Appliquez 1 goutte sur chaque poignet, tous les matins.

Pour l'enfant (dès 3 ans), mélangez dans un flacon compte-gouttes, l'HE de ravintsara avec la même quantité d'huile végétale. Appliquez le soir 1 goutte du mélange sur la plante de chaque pied.

Pour les personnes fragilisées ou à risques, ajoutez 1 fois par semaine, une dose homéopathique de Thymuline 7 CH, cette souche correspond à ­l'hormone qui booste l'activité des lymphocytes T (globules blancs en première ligne) dans les réactions du système immunitaire.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité